email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France / Belgique

Tournage en vue pour Normale d’Olivier Babinet

par 

- Benoît Poelvoorde, Justine Lacroix et Steve Tientcheu figurent en tête d’affiche. Une production Haut et Court avec Tarentula en coproduction, qui sera vendue par mk2 Films

Tournage en vue pour Normale d’Olivier Babinet
Les acteurs Benoît Poelvoorde, Justine Lacroix et Steve Tientcheu

Premier clap le 22 mars pour Normale, le 4e long métrage d’Olivier Babinet après deux opus dévoilés à Cannes à l’ACID en 2010 et 2016 (le titre de fiction Robert Mitchum est mort [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et le documentaire Swagger [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
qui avait aussi été nominé au César) et Poissonsexe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(qui vient de valoir à India Hair une nomination au César 2021 du meilleur espoir).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les rôles principaux seront tenus par le Belge Benoît Poelvoorde (que l’on verra bientôt dans Profession du père [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Inexorable et Adieu Paris), Justine Lacroix (révélée dans C’est ça l’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claire Burger
fiche film
]
) et Steve Tientcheu (très à son avantage récemment dans La nuit des rois [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Philippe Lacôte
fiche film
]
et Les Misérables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ladj Ly
fiche film
]
).

Adaptation par Juliette Sales, Fabien Suarez et Olivier Babinet (les deux premiers ayant notamment écrit les trois volets de Belle et Sébastien [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
) de la pièce Le Monstre du couloir (The Monster in the Hall) de l’Écossais David Greig, le scénario est centré sur Lucie qui a 14 ans et une imagination débordante. Elle vit seule avec son père qui passe ses journées à traîner à la maison en robe de chambre. Sous ses abords d'adolescent attardé, William lutte au quotidien contre les symptômes de la sclérose en plaques. Entre les soins quelle lui apporte, le travail scolaire et son boulot au noir à la sandwicherie, Lucie ne trouve d'échappatoire que dans l'écriture d'un roman autobiographique déglingué.

Produit par Carole Scotta, Caroline Benjo et Barbara Letellier pour Haut et Court, Normale sera coproduit par France 2 Cinéma, par les Belges de Tarantula et par Page 1. Préacheté par France 2, Canal+ et Ciné+, le long métrage est soutenu par l’avance sur recettes du CNC, la région Ile-de-France, Wallimage, la Fédération Wallonie Bruxelles, Eurimages, le programme Media, BeTV, Proximus, la RTBF et O'Brother. Les huit semaines de tournage se dérouleront du 22 mars au 14 mai en région Ile-de-France avec Jean-François Hensgens (nominé au Magritte 2019 pour Tueurs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : François Troukens
fiche film
]
et qui a travaillé l’an dernier sur Les Intranquilles) à la direction de la photographie. Haut et Court assurera la distribution dans les salles françaises et les ventes internationales sont pilotées par mk2 Films.

Pour mémoire, Haut et Court compte à son actif récent en production Gagarine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fanny Liatard et Jérémy Tr…
fiche film
]
de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh (Sélection Officielle Cannes 2020, déjà présenté dans près de 25 festivals internationaux et en attente de sortie française), deux titres en vitrine à l’imminente 71e Berlinale (la production majoritaire Memory Box des Libanais Joana Hadjithomas et Khalil Joreige - lire la news - en lice pour l’Ours d’Or 2021 et la minoritaire Copilote [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Allemand Anne Zohra Berrached qui fera sa première au Panorama) ou encore la coproduction minoritaire A Chiara de l’Italien Jonas Carpignano (en post-production). Et du côté des séries, la société a enregistré récemment un très beau succès d’audience et critique avec No Man’s Land.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy