email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

L'avance sur recettes du CNC pour Peter von Kant de François Ozon

par 

- Le CNC soutiendra aussi entre autres des films signés Rebecca Zlotowski, Gaspar Noé et Hugo P. Thomas, et de l’animation avec Michel Hazanavicus et le duo Fernando Trueba-Javier Mariscal

L'avance sur recettes du CNC pour Peter von Kant de François Ozon
Le réalisateur François Ozon

Huit projets ont été retenus lors de la 1e session 2021 du second collège de l’avance sur recettes du CNC.

Parmi eux se distingue Peter von Kant [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le 21e long du prolifique François Ozon. Pour la seconde fois après Gouttes d’eau sur pierres brûlantes (en compétition en 2000 à Berlin), le cinéaste a adapté (librement comme l’indique d’emblée le titre et le changement de sexe du personnage principal) une pièce de l’Allemand Rainer Werner Fassbinder (que son auteur avait aussi porté au grand écran en 1972) : Les larmes amères de Petra von Kant. Pour mémoire, la version originale de l’œuvre était centrée sur une célèbre créatrice de mode, veuve de son premier mari et divorcée du deuxième, habitant avec une styliste et assistante qu'elle se plaît à humilier, et qui s'éprend d’une belle jeune femme d'origine plus modeste à qui elle propose de partager son appartement et de bénéficier de ses appuis pour se lancer dans le mannequinat... Habitué des grands festivals, François Ozon a été sélectionné quatre autres fois en compétition à Berlin (en 2002, 2007, 2009 et 2019), trois fois à Cannes (en 2003, 2013 et 2017), trois fois à Venise (2004, 2010 et 2016) et trois fois à San Sebastian (en 2009, en 2012 et en 2014). Il compte actuellement en attente de première mondiale Tout s’est bien passé (avec Sophie Marceau en tête d’affiche). A noter que la production de Peter von Kant est pilotée par FOZ, la société du réalisateur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Avance pour recettes également pour Les enfants des autres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rebecca Zlotowski
fiche film
]
dont le tournage a démarré il y a quelques jours et qui sera le 5e long de Rebecca Zlotowski après Belle épine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Semaine de la Critique cannoise 2010), Grand Central [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rebecca Zlotowski
fiche film
]
(présenté sur la Croisette à Un Certain Regard en 2013), Planétarium [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rebecca Zlotowski
fiche film
]
(hors compétition à Venise en 2016) et Une Fille Facile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rebecca Zlotowski
fiche film
]
(Quinzaine des Réalisateurs 2019), le tout sans oublier la série Les Sauvages (2019). Au casting figurent notamment Virginie Efira et Roschdy Zem. La production est assurée par Les Films Velvet.

Le CNC a aussi sélectionné le projet Au bord du monde de l’électrique Gaspar Noé dont les cinq longs précédents sont passés par Cannes : Seul contre tous (Grand Prix de la Semaine de la Critique en 1998), Irréversible (compétition en 2002), Enter the Void [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(compétition en 2009), Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(séance de minuit en 2015) et Climax [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Souheila Yacoub
fiche film
]
(Quinzaine des Réalisateurs 2018). La production est pilotée par Rectangle et Wild Bunch.

Une avance sur recettes ira également à Juniors (titre provisoire: L’appel du devoir), le second long de Hugo P. Thomas qui avait coréalisé Willy 1er [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(sélection de l’ACID à Cannes en 2016). Co-écrit par le réalisateur avec Jules Lugan, le scénario est centré sur trois amis adolescents décidant de simuler un cancer sur Internet et de monter une cagnotte en ligne. Coupés du monde dans leur petit village isolé, ils sont persuadés que ce mensonge virtuel ne les rattrapera jamais… La production est pilotée par Baxter Films et Les Films Velvet.

Deux projets d’animation figurent aussi parmi les sélectionnés : La plus précieuse des marchandises de Michel Hazanavicius (une adaptation du roman éponyme de Jean-Claude Grumbert qui est produite par Ex Nihilo et Les Compagnons du cinéma) et They Shot The Piano Player des Espagnol Fernando Trueba et Javier Mariscal (duo déjà à l’œuvre sur Chico & Rita [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Javier Mariscal, Tono Erra…
fiche film
]
) qui est produit par Les Films d’Ici Méditerranée.

Enfin deux documentaires bénéficieront également d’une avance sur recettes : La vie de ma mère d’Émilie Brisavoine (appréciée avec Pauline s’arrache [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- produit par bathysphère) et La New Life d’Alexander Kuznetsov (remarqué avec Manuel de libération [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et produit par Petit à Petit Production).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy