email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Luxembourg

Cinéma national à l’honneur

par 

- La première édition des récompenses décernées au cinéma luxembourgeois a sacré Geneviève Mersch pour son film J'ai toujours voulu être une sainte. Parle avec elle meilleur film européen

Cinéma national à l’honneur

Pour la première fois, un jury du Lëtzeburger Filmpräis a décerné le Prix du Meilleur Film Luxembourgeois, en présence notamment de la commissaire européenne Viviane Reding, de l'ancien Premier Ministre Jacques Santer et du réalisateur belge Frédéric Fonteyne. Une initiative commune des pouvoirs publics et des organisations professionnelles du cinéma luxembourgeois, placée sous le patronage de François Biltgen, Ministre délégué aux Communications, et d'Erna Hennicot-Schoepges, Ministre de la Culture.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Présidé par l'actrice Josiane Peiffer, le jury était composé de Théo Péporte, Tom Hensgen, Claude Neu, Michel Cieutat, Marc Scheffen et Romain Roll. Le Prix du meilleur film luxembourgeois 2003 a été décerné ex æquo au premier long-métrage de Geneviève Mersch, J'ai toujours voulu être une sainte (Samsa Film) et au documentaire L'homme au cigare d'Andy Bausch (Rattlesnake Pictures). Dans la catégorie meilleure coproduction luxembourgeoise, c'est le drame Une part du ciel de la réalisatrice belge Bénédicte Liénard (Tarantula) qui a été choisi parmi les quatorze films en compétition.

Le Prix du meilleur court-métrage a récompensé If not why not, une animation produite par Samsa Film et signée Daniel Wiroth qui remporte également le Prix du jeune espoir. Le jury a par ailleurs distingué Thierry Faber pour son travail de montage sur le documentaire D'Lëtzebuerger am Tour de France en lui décernant le Prix de la meilleure contribution technique (Centre National de l'Audiovisuel), alors que le Prix de la meilleure contribution artistique est revenu à l'acteur Thierry van Werveke pour son interprétation dans la comédie Le club des chômeurs (Iris Production). Un Prix d'honneur a été décerné à titre posthume au réalisateur de documentaire Charles "Gordian" Troeller, décédé en mars dernier. Parallèlement, les critiques de cinéma luxembourgeois ont désigné Parle avec elle de Pedro Almodovar, meilleur film européen parmi les films diffusés dans les salles luxembourgeoises au cours des dix-huit derniers mois.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy