email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

LOCARNO 2021 Compétition

Critique : Cop Secret

par 

- Cette comédie d’action islandaise par Hannes Þór Halldórsson tourne autour d’un duo de flics, dont l’un essaie désespérément de comprendre sa sexualité

Critique : Cop Secret
Auðunn Blöndal et Egill Einarsson dans Cop Secret

Cop Secret [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Hannes Þór Halldòrsson
fiche film
]
, un spectacle riche en action réalisé (pour de vrai) par un footballeur islandais, le gardien de but en équipe nationale Hannes Þór Halldórsson, est un film très amusant. En outre, ce n’est en aucun cas un film de festival – ce qui démontre que, sans qu'on sache ce qui se passe exactement en compétition internationale à Locarno cette année, c'est une sélection pour le moins confuse. Mais ça ne fait rien, après tout, tant qu'on a des poursuites en voitures de luxe et un méchant qui s’appelle Rikki Ferrari (Björn Hlynur Haraldsson) et qui, avec son passé de mannequin, semble arriver tout droit du tournage de Zoolander.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Rikki n’a pas de bonnes intentions, ça se voit parce qu’il s'obstine à parler en anglais. Il profite de l’amour innocent du peuple islandais pour le football – car un match important approche à grands pas et tous les regards sont tournés vers le stade et sur l’équipe féminine. À une exception près : le téméraire super-flic Bússi (Auðunn Blöndal) qui, pour reprendre l’expression d’Axel Foley, pense sûrement être Clint Eastwood – il semblerait qu'il ait tiré une fois avec son arme à feu sur une cigogne, devant des enfants en âge pré-scolaire. En binôme avec un partenaire plus beaucoup plus calme, qui se plaint continuellement parce qu'il conduit trop vite et frappe trop de personnes, il trouve finalement un véritable partenaire en Hörður, encore plus super-flic que lui, un petit canon pansexuel qui déclare être guidé par son "âme sexy". Egill Einarsson, qui interprète le rôle, était apparemment connu, avant, quand il badinait dans le champ de la musique, sous les noms de "DJ Muscleboy" ainsi que "Gillz et Gillzenegger". Comment ne pas aimer ce pays ?!

Ce qui excite Bússi, ce sont les hommes, c'est clair et net, mais il a encore du mal à l’accepter et cache son secret de la meilleure manière possible aux policiers de cinéma : en buvant sans mesure, en amassant les boîtes de pizza vides et en jetant furieusement des objets sur les gens, y compris sa petite amie, qui l'aime bien mais voudrait bien, aussi, avoir droit à un peu de sexe. Malgré leur rivalité initiale, les deux policiers sont bien obligés de rouler ensemble, utilisant le fait que Hörður connaît personnellement Rikki, de l'époque où ils debutaient dans le mannequinat – et compliments au réalisateur pour avoir fourni les photos qui l'attestent.

L'ensemble est ridicule, et une sous-trame sur la relation contrariée d’un homme avec sa sexualité n’ajoute aucun poids à la chose. Aussi parce que, comme le fait observer quelqu’un, on est en 2021 et plus personne n’en a rien à faire, mon cher. En somme, cette proposition cinématographique (présenté avec une touche de mainstream qui donne l'impression que Reykjavík serait la ville idéale pour que Vin Diesel saute de nouveau en voiture d'un gratte-ciel à l'autre) flirte avec la parodie, mais ne franchit jamais la ligne. Il se tient aux fabuleuses règles du genre : aux sévères superviseurs qui listent toujours les dommages, aux gros plans mal faits et à des boutades du genre que plus personne n'ose prononcer ("Tu as le droit de garder la bouche fermée !"). Et tout est pour de vrai, donc profitez-en et amusez-vous bien jusqu’à ce que quelqu’un proteste, ce qui ne saurait tarder.

Cop Secret a été produit par la société islandaise Pegasus Pictures. Les ventes internationales du film sont gérées par alief.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy