email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BRIFF 2021 Brussels Co-Production Forum

Pari réussi pour le 5e Brussels Co-Production Forum

par 

- Le volet industrie du Brussels International Film Festival a suscité des échanges fructueux malgré toutes les contraintes liées au changement de date et à la pandémie

Pari réussi pour le 5e Brussels Co-Production Forum
(© BRIFF/Claire Zombas)

Le Brussels International Film Festival vient de refermer ses portes et avec lui le Brussels Co-Production Forum. Difficile de tirer un bilan après quelques jours, mais le forum a suscité un véritable enthousiasme et des échanges fructueux entre porteurs de projets et coproducteurs potentiels. 19 projets avaient été sélectionné par l'équipe du festival (lire la news) et le cru 21 a semblé particulièrement bon.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Plusieurs projets de films ont plus retenu l'attention que d'autres. Il s'agit de Autonauts of the Cosmoroute de Leslie Menahem et produit par Ikki Films en France, de Tres canciones (Three Songs) de Adrià Guxens, produit par Corte A Films en Espagne et surtout des remarquables La furia (The Fury) et An Enemy.

L'action d'An Enemy, est située par la réalisatrice Teresa Zofia Czepiec en Belgique. La coproduction avec des producteurs belges prend dès lors tout son sens. La société productrice polonaise Pokromski Studio avait identifié très clairement ce qu'elle attendait de ces réunions : des endroits pour le tournage, une partie du casting, et l'équipe technique, ainsi qu'un coproducteur belge pour financer une parte du budget estimé à 2 millions d'euros, avec l'intention de tourner le film en automne 2022.

Mais incontestablement, le projet de film qui a suscité le plus d'intérêt lors de du forum, est le film espagnol La furia (The Fury) de la réalisatrice Gemma Blasco et produit par Ringo Media, basée à Barcelone. Pour la jeune réalisatrice espagnole, il s'agit de son premier projet de long-métrage. Un intérêt d'abord parce que c'est un projet très fort avec pour thématique le viol d'une jeune actrice et son travail de résilience pour se (re)construire, un film avec un point de vue féministe résolument moderne et extrêmement symbolique. Un film défendu par un duo réalisatrice/productrice volontaires et convaincantes. Le budget est estimé à 1 million d'euros, et le tournage est prévu en novembre 2022.

Et c'est ce projet qui a remporté le prix Musique et cinéma. Un prix organisé en collaboration avec le Music & Cinema - Festival International du Film à Marseille. Ce prix offre une passerelle automatique sans passer par un comité de sélection au marché qui permettra en mars prochain une rencontre entre le duo réalisatrice/productrice et un compositeur pour développer une relation de travail sur base du scénario et de la note d'intention musicale du projet. Une sélection directe qui a donné régulièrement par le passé des résultats concrets.

L'un des points les plus positifs du forum cette année a été le workshop consacré aux pitchs. Anna Ciennik, experte et Industry Village manager au Les Arcs Film Festival, a permis aux plus producteurs les moins expérimentés de "booster" leur pitch, et de vraiment changer la donne en termes d'intérêt pour les coproducteurs, et les agents de vente.

Et maintenant pour l'équipe du Festival commence un autre travail, une autre mission : accompagner sur le long terme, il ne s'agit pas d'une collaboration permanente, mais plutôt d'un suivi pour savoir quelles aides financières régionales ou nationales ont été attribuées, dans quelles phases de développement se trouvent les projets, si le film a été tourné, s'il est sélectionné dans un festival...

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy