email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX France / Allemagne

Le meilleur du cinéma allemand à l’affiche à Paris

par 

- Présentant notamment des films passés cette année par la Berlinale et par Karlovy Vary, le 26e Festival du cinéma allemand se déroulera à l’Arlequin du 29 septembre au 3 octobre

Le meilleur du cinéma allemand à l’affiche à Paris
Le Prince de Lisa Bierwith

Le Prince [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lisa Bierwirth
fiche film
]
de Lisa Bierwith, un premier long découvert en compétition cet été à Karlovy Vary, produit par Maren Ade (Komplizen Film) et qui raconte une histoire d’amour entre une galeriste allemande et un sans-papier congolais (interprétés par Ursula Strauss et le rappeur Passi Balende) ouvrira ce soir le 26e Festival du cinéma allemand qui se déroulera jusqu'au 3 octobre à Paris, au cinéma l’Arlequin. Organisé par German Films, en coopération avec le Goethe-Institut, l’événement propose une sélection de longs métrages représentatifs de la diversité de la production allemande récente.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les sept autres titres du programme Panorama se distingue  [+lire aussi :
critique
interview : Dietrich Brüggemann
fiche film
]
de Dietrich Brüggemann, également dévoilé le mois dernier à Karlovy Vary où il a remporté le prix de la mise en scène.

Figurent aussi au menu trois films passés par la compétition de la Berlinale 2021 : le documentaire M. Bachmann et sa classe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Maria Speth à qui avait été décerné le prix du Jury, Sous le ciel de Koutaïssi (What Do We See When We Look at the Sky?) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alexandre Koberidze
fiche film
]
d’Alexandre Koberidze et Next Door [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Brühl
fiche film
]
, le premier long de réalisateur de l’acteur Daniel Brühl qui fera la clôture du festival parisien.

Le programme du Panorama est complété par Cocoon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Leonie Krippendorff (qui avait ouvert la section Generation de la dernière Berlinale), par la comédie Freak City d’Andreas Kannengießer et par le documentaire The Case You [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Alison Kuhn qui dénonce les abus sexuels dont elle a été victime, de même que cinq autres jeunes comédiennes, lors d’un casting.

En séances spéciales seront présentés trois films de Dominik Graf (dont son dernier opus, Fabian [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Albrecht Schuch
fiche film
]
, également passé par la compétition de la Berlinale 2021) et les deux premiers épisodes de la mini-série Algiers Confidential de Frédéric Jardin, adaptée par Abdel Raouf Dafri (Un prophète [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jacques Audiard
interview : Jacques Audiard et Tahar R…
fiche film
]
, Mesrine – L’instinct de mort [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Mesrine – L’ennemi public n°1 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Braquo) du roman Paix à leurs armes d'Olivier Bottini, un thriller politique produit par Eikon Media et Watch Next Media avec la ZDF et Arte France.

Enfin, l’affiche inclut 11 courts métrages dont les meilleurs films 2021 des écoles allemandes de cinéma (Next Generation) et les lauréats des meilleurs courts de moins de cinq minutes (Short Tiger Award).

En collaboration avec

 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy