email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

GAND 2021

Programme de folie pour le 48e Festival de Gand

par 

- Pour cette édition presque post-Covid, l’événement fait le plein d’avant-premières de prestige, et propose une riche programmation belge

Programme de folie pour le 48e Festival de Gand
La Civil de Teodora Ana Mihai

Le Festival de Gand revient dans une forme olympique pour cette 48e édition avec un programme riche d’avant-premières belges et internationales, du 12 au 23 octobre.

Le public gantois pourra ainsi découvrir pléthore de films très attendus comme Annette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Leos Carax, The French Dispatch [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Wes Anderson, Spencer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Pablo Larrain, Madres paralelas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Pedro Almodovar, Le dernier duel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Ridley Scott ou les nouveaux Jacques Audiard (Les Olympiades, Paris 13e [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Bruno Dumont (France [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
) ou Gaspar Noé (Vortex [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), tous découverts à Cannes ou Venise.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce dernier sera d’ailleurs en Compétition officielle avec son film. Face à lui, 14 sérieux concurrents, parmi lesquels deux films belges aux profils très différents : Inexorable [+lire aussi :
critique
interview : Fabrice Du Welz
fiche film
]
, le nouveau film de Fabrice Du Welz, déclaration d’amour affichée et assumée au film noir autant qu’au thriller érotique, qui vient de passer par le Festival de Toronto, et Un monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laura Wandel
fiche film
]
, premier long métrage aussi délicat que percutant de Laura Wandel, Prix FIPRESCI au Certain Regard à Cannes en juillet dernier.

On retrouvera également en Compétition le film italien A Chiara [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Carpignano
fiche film
]
de Jonas Carpigano, Label Europa Cinemas à la récente Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, le film suisse La Jeune Fille et l’Araignée [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ramon Zürcher et Silvan Zü…
fiche film
]
des frères Ramon et Silvan Zürcher, le film norvégien Julie (en 12 chapitres) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joachim Trier
fiche film
]
de Joachim Trier (la comédie romantique du festival de Cannes portée par l’extraordinaire Renate Reinsve, Prix d’interprétation), mais aussi deux films géorgiens, Wet Sand [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Elene Naveriani
fiche film
]
d’Elene Naveriani, une coproduction avec la Suisse, et What Do We See When We Look at the Sky? [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alexandre Koberidze
fiche film
]
d’Alexandre Koberidze, coproduit avec l’Allemagne.

Toujours en Compétition, le film grec Apples [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christos Nikou
fiche film
]
de Christos Nikou, qui avait ouvert la section Orizzonti à Venise l’année passée, ainsi que deux films hispanophones coproduits notamment en Belgique, Libertad [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Clara Roquet
fiche film
]
de l’Espagnole Clara Roquet et Clara Sola [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nathalie Álvarez Mesén
fiche film
]
de la Suédoise-Costaricaine Nathalie Alvarez Mesen. S’y ajoutent le nouveau film du grand cinéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, Memoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Prix du Jury à Cannes et récemment sélectionné par la Colombie pour les Oscar, celui des Russes Natasha Merkulova et Aleksey Chupov, Captain Volkonogov Escaped [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, et Faya Dayi de Jessica Beshir, la co-production entre les États-Unis, Éthiopie et Qatar qui a remporté le dernier Festival Visions du Réel.

Enfin, épinglons au sein la riche programmation de nombreuses avant-premières de films belges très attendus: La Civil [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teodora Ana Mihai
fiche film
]
de Teodora Ana Mihai, découvert à Cannes, fera l’ouverture du festival; Animals [+lire aussi :
critique
interview : Nabil Ben Yadir
fiche film
]
, le nouveau film de Nabil Ben Yadir, qui s’annonce radical; La Ruche [+lire aussi :
critique
interview : Christophe Hermans
fiche film
]
, premier long métrage de Christophe Hermans avec un casting féminin riche en révélations (aux côtés de Ludivine Sagnier, on retrouve les jeunes comédiennes belges Sophie Breyer et Mara Taquin, ainsi que Bonnie Duvauchelle); SpaceBoy [+lire aussi :
critique
interview : Olivier Pairoux
fiche film
]
d’Olivier Pairoux, film familial et en français pop et nostalgique, un petit ovni dans le paysage du cinéma belge francophone; ainsi que deux premiers films flamands aux univers bien particuliers, Dealer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jeroen Perceval et Cool Abdoul de Jonas Baeckeland.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy