email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

RENCONTRES L’ARP 2021

Une industrie en mutation aux Rencontres Cinématographiques de L'ARP

par 

- Souveraineté stratégique culturelle, avenir de la création indépendante et nouvelle donne entre cinéma et diffuseurs, au menu des débats du 3 au 5 novembre au Touquet-Paris-Plage

Une industrie en mutation aux Rencontres Cinématographiques de L'ARP

C’est dans une conjoncture complexe que s’ouvrira demain la 31e édition des Rencontres Cinématographiques de l'ARP (Société civile des Auteurs-Réalisateurs-Producteurs), un rendez-vous d’échanges et de réflexion très prisé par les leaders de toute la filière du 7e art en France et par les politiques chargés de la vie culturelle dans l’Hexagone et en Europe (notamment la ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin). Entre l’impact de la pandémie sur l’ensemble du secteur, l’entrée en cours des plateformes SVOD dans le financement de la création, et les négociations relativement laborieuses sur une refonte de la chronologie des médias, pour ne citer que quelques points chauds de l’actualité, les déclarations des uns et des autres pendant trois jours au Touquet-Paris-Plage (du 3 au 5 novembre) seront examinées à la loupe comme autant d’indices majeurs du futur en gestation.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Présidée par les cinéastes Charlène Favier et Christian Carion, cette édition des Rencontres analysera tout d’abord le sujet "La culture : actif stratégique pour l'Europe ?". En effet, est-il cohérent de travailler à la souveraineté de la création en laissant le soin de sa diffusion dans le monde entier aux seules mains d’opérateurs aujourd’hui américains ? Un débat qui sera introduit par Thierry Breton (Commissaire européen au Marché intérieur) et qui comptera parmi ses intervenants Nathanaël Karmitz (mk2), Bruno Patino (Arte) et Clément Beaune (Secrétaire d’État chargé des Affaires européennes).

Autre discussion très attendue (qui sera modérée par les cinéastes Baya Kasmi et Radu Mihaileanu), la question de "Quelle création indépendante demain?" (notamment comment éviter qu’elle ne se transforme en simple prestataire de services pour de grands opérateurs, mais aussi comment enrayer la polarisation de la production et la quasi-disparition des films dits du milieu) sera décryptée. Une thématique qui sera soupesée entre autres par Ardavan Safaee (président de Pathé Films), Carole Scotta (Haut et Court et co-présidente du DIRE), le vendeur international Nicolas Brigaud-Robert (Playtime), la productrice Judith Lou Levy (Les Films du Bal), son homologue Frédéric Brillion (Epithète Films), le président du CNC Dominique Boutonnat et la banquière Isabelle Terrel (Natixis-Coficiné).

À quelques mois des élections en France, le débat "Présidentielle : quelle politique culturelle ?" (animé par les pilotes de l’ARP, le cinéaste Pierre Jolivet et le délégué général Mathieu Debusschère) inclura notamment la productrice Isabelle Madelaine (Dharamsala et présidente de l’Union des Producteurs de Cinéma) et le réalisateur Mohamed Hamidi, et sera conclut par la marie de Paris, Anne Hidalgo.

Enfin, le très crucial chapitre "Cinéma et diffuseurs : quelle nouvelle donne ?" sera débattu (modéré par les cinéastes Jeanne Herry et Christian Carion) entre autres par Delphine Ernotte-Cunci (présidente de France Télévisions), Alain Sussfeld (UGC), la député Aurore Bergé, les producteurs Édouard Mauriat (Mille et Une Productions) et Marc Missonnier (Moana Films).

A signaler également, pour offrir une dimension artistique à ce rendez-vous intellectuellement stimulant et idéal pour prendre la température de l’industrie (y compris en coulisses), les projections de quatre films : L'Evènement [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Audrey Diwan, Les Choses humaines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yvan Attal
fiche film
]
d'Yvan Attal, On est fait pour s'entendre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pascal Elbé et Les Promesses [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Thomas Kruithof
fiche film
]
de Thomas Kruithof.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy