email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ARRAS 2021 Prix

Becoming Mona triomphe à Arras

par 

- Sabine Lubbe Bakker et Niels van Koevorden s’adjugent l’Atlas d'or. Atlas d'argent pour Fred Baillif avec La Mif et prix du public pour Leave No Traces de Jan P. Matuszynski

Becoming Mona triomphe à Arras
Le duo de réalisateurs Niels van Koevorden-Sabine Lubbe Bakker avec leur Atlas d'or pour Becoming Mona (© Aurélie Lamachère/Arras Film Festival)

Présidé par le cinéaste français Vincent Garenq, le jury de la compétition du 22e Arras Film Festival (qui a rencontré un beau succès populaire notamment avec un public rajeuni) a décerné l'Atlas d'or - Grand prix du Jury à Becoming Mona [+lire aussi :
critique
interview : Sabine Lubbe Bakker et Nie…
fiche film
]
de Sabine Lubbe Bakker et Niels van Koevorden. Premier long métrage de fiction du duo néerlandais remarqué avec le documentaire Ne me quitte pas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2014), le film, adaptation du best-seller du Belge Griet Op de Beeck, fait le portrait en trois volets, de l’enfance à l’âge adulte, d’une jeune femme discrète et soumise. Mona ne joue pas de rôle, elle se soucie d’abord de ses proches. Pourtant, ni sa famille, ni son compagnon, tous trop égoïstes, ne font le moindre effort pour admettre et comprendre qu’elle leur est indispensable. La patience de Mona atteindra-t-elle ses limites ? Becoming Mona a remporté cette année le prix de la mise en scène aux Veaux d’or néerlandais et le Ensor flamand de la meilleure coproduction. Il sera distribué le 17 novembre en Belgique par September Film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'Atlas d'Argent récompensant la mise en scène a été attribué au Suisse Fred Baillif pour La Mif [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fred Baillif
fiche film
]
qui s’était adjugé le Grand Prix Generation 14Plus à la dernière Berlinale et qui a également été primé récemment à Namur et à Zurich. Le long métrage sera sorti en France par L’Atelier Distribution.

A noter que le jury de la compétition européenne a aussi décerné une mention à The Blind Man Who Did Not Want To See Titanic [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teemu Nikki et Jani Pösö
interview : Teemu Nikki, Jani Pösö et …
fiche film
]
du Finlandais Teemu Nikki, déjà distingué à Venise par le prix du public Orizzonti Extra, qui a aussi séduit le jury jeunes.

Joli doublé enfin avec le prix du public et celui du jury des critiques pour Leave No Traces [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jan P. Matuszyński
fiche film
]
du Polonais Jan P. Matuszynski. Découvert en compétition à Venise, ce film sortira en France via Memento Distribution.

Le palmarès :

Atlas d’or - Grand prix du jury
Becoming Mona [+lire aussi :
critique
interview : Sabine Lubbe Bakker et Nie…
fiche film
]
- Sabine Lubbe Bakker et Niels van Koevorden (Pays-Bas/Belgique)

Atlas d’argent - Prix de la mise en scène
La Mif [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fred Baillif
fiche film
]
- Fred Baillif (Suisse)

Mention du jury
The Blind Man Who Did Not Want To See Titanic [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teemu Nikki et Jani Pösö
interview : Teemu Nikki, Jani Pösö et …
fiche film
]
- Teemu Nikki (Finlande)

Prix SFCC de la critique
Leave No Traces [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jan P. Matuszyński
fiche film
]
- Jan P. Matuszynski (Pologne/France/République Tchèque)

Prix du public
Leave No Traces - Jan P. Matuszynski

Prix Regards jeunes - Région Hauts-de-France
The Blind Man Who Did Not Want To See Titanic - Teemu Nikki

Prix du public competition européenne 2020
I Never Cry [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Piotr Domalewski
fiche film
]
- Piotr Domalewski (Pologne/Irlande)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy