email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

L’Ile-de-France appuie Le Consentement de Vanessa Filho

par 

- Le fonds de soutien cinéma de la région aidera aussi entre autres les prochains films de Just Philippot, Nicolas Pariser, Sébastien Lifshitz et du duo Vincent Paronnaud - Alexis Ducord

L’Ile-de-France appuie Le Consentement de Vanessa Filho
La réalisatrice Vanessa Filho (© Julie Trannoy)

11 longs métrages figurent dans la liste des soutiens (3,1 M€ d’aides au total) accordés le 19 novembre par la région Ile-de-France.

Parmi eux se distingue Le Consentement, l’adaptation au grand écran du best-seller éponyme de Vanessa Springora qui raconte comment elle s'est retrouvée sous l'emprise d'un écrivain célèbre. En 1986, elle avait 13 ans ; lui, presque 50. Elle explique comment elle a été victime d'une triple prédation : sexuelle, littéraire et psychique. Mais au-delà de son histoire individuelle, elle questionne aussi les dérives d'une époque, et la complaisance d'un milieu aveuglé par le talent et la célébrité… Le film qui entrera en tournage l’an prochain avec Jean-Paul Rouve et Kim Higelin au casting, sera le second long de Vanessa Filho après Gueule d’ange [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(dévoilé en 2018 à Cannes, à Un Certain Regard). La production pilotée par Moana Films et Windy Production sera appuyée par la région Ile-de-France à hauteur de 345 000 euros.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les six autres longs métrages de fiction sélectionnés figurent deux projets déjà soutenus par l’aide aux films de genre du CNC (lire la news) : Incarnation de Mael Le Mée (un premier long produit par Bobi Lux qui recevra 357 500 euros) et Eau-forte (ex Acide) de Just Philippot (son second long après le stupéfiant La Nuée [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Just Philippot
fiche film
]
, labellisé par la Semaine de la critique cannoise 2020) qui est produit par Bonne Pioche Cinéma (soutien de 466 000 euros).

Dans la liste des heureux élus côté fiction cinéma pointent aussi Le parfum vert de Nicolas Pariser (article - produit par Bizibi – soutien de 356 000 euros), 37°2 Quai des Orfèvres de Benjamin Lehrer (Chabraque Productions – aide de 303 000 euros), L'arche de Noé de Bryan Marciano (Eliph Productions - 357 500 euros) et Neneh Superstar de Ramzi Ben Sliman (article - produit par Gaumont - 361 500 euros).

Parmi les trois documentaires de cinéma retenus émerge Trois femmes puissantes de Sébastien Lifshitz (multiprimé notamment avec Adolescentes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Petite fille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sébastien Lifshitz
fiche film
]
ou encore Les invisibles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) qui est produit par Agat Films et Cie (soutien de 85 000 euros). Les deux autres sélectionnés sont Les Picasso de Nicolas Sene (produit par Empreinte Cinéma - 65 000 euros) et After The Evil de Tamara Erde (Gloria Films Production - 85 000 euros).

Enfin, un long métrage d’animation complète la liste des films soutenus avec Dans la forêt sombre et mystérieuse de Vincent Paronnaud et Alexis Ducord (produit par Je Suis Bien Content - 331 500 euros).

A noter que la région Ile-de-France a également attribué 22 aides au titre du Fonds de soutien audiovisuel (pour montant total de 2,8 M€) avec en particulier le projet de série de fiction Tikoun (6x52mn) de Xavier Giannoli (produit par Curiosa Films pour Canal + et soutenu à hauteur de 455 000 euros), mais aussi dix aides après-réalisation dont cinq longs métrages documentaires incluant Jane Campion, la femme cinéma de Julie Bertuccelli (produit par Les Films du Poisson).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy