email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CINÉMAMED 2021

Le Cinémamed se tourne vers la jeunesse

par 

- Après une édition digitale en 2020, le festival revient "en vrai" avec une édition particulièrement riche, augmentée d’une nouvelle compétition, RêVolution

Le Cinémamed se tourne vers la jeunesse
Mes frères et moi de Yohan Manca

Après une édition digitale en 2020, le Cinémamed – Festival du Cinéma Mediterranéen de Bruxelles revient du 2 au 11 décembre avec un programme fort en découvertes qui nous entraîne autour du bassin méditerranéen, à travers une Compétition officielle riche de 8 titres, un Panorama, des sélections de courts métrages et de documentaires, et une toute nouvelle compétition, RêVolution, un regard sur demain, dédiée à la jeunesse, et aux enjeux majeurs auxquels elle doit faire face pour pouvoir s’émanciper.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette nouvelle compétition regroupera 8 films : Mes frères et moi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le premier long métrage du jeune réalisateur français Yohan Manca (dévoilé en juillet dernier à Cannes dans la section Un Certain Regard), les autres titres cannois Haut et fort [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du réalisateur marocain Nabil Ayouch (présenté en Compétition) et Face à la mer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Libanais Ely Dagher (sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs), le film italien Californie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alessandro Cassigoli et Ca…
fiche film
]
de Alessandro Cassigoli et Casey Kauffman (Label Europa Cinemas aux Giornate degli Autori de Venise), les documentaires One More Jump [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Emanuele Gerosa et Les Enfants Terribles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du cinéaste turque installé à Paris Ahmet Necdet Cupur, et enfin le film libanais Death of the Virgin and the Sin of Not Living, de George Peter Barbari, et Not Knowing, de la réalisatrice turque Leyla Yilmaz.

En Compétition officielle, on retrouvera également 8 films, passés par les plus grands festivals: A Chiara [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Carpignano
fiche film
]
de l’Italien Jonas Carpignano, lauréat du Label Europa Cinemas à la Quinzaine des Réalisateurs en juillet dernier; le film grec Apples [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christos Nikou
fiche film
]
de Christos Nikou, qui a ouvert la section Orizzonti à Venise l’année passée; Bonne Mère [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsia Herzi
fiche film
]
, le deuxième long métrage de la comédienne et désormais réalisatrice française Hafsia Herzi, présenté à Cannes dans la section Un Certain Regard; Costa Brava Lebanon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, une coproduction avec plusieurs pays européens de la libanaise Mounia Akl; Hive [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Blerta Basholli
fiche film
]
, premier long métrage de la cinéaste kosovare Blerta Basholli, le grand gagnant du Festival de Sundance de cette année; le film croate Murina [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antoneta Alamat Kusijanović
fiche film
]
d’Antoneta Alamat Kusijanovic, la plus récente Caméra d’Or à Cannes; et enfin le nouveau Tony Gatlif, Tom Medina [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, avec le comédien belge David Murgia, présenté au Cinéma de la plage de Cannes, ainsi que Haut et fort, le nouveau film de Nabil Ayouch, aussi inclus dans cette compétition.

Le festival, dont Cineuropa est partenaire et où on décernera le Prix Cineuropa encore une fois, s’ouvrira donc avec la projection en avant-première de Mes frères et moi, et se clôturera avec le film israélien My Kid de Nir Bergman, l’un des créateurs de la série Be’Tipul, qui a inspiré In Treatment et En thérapie, lauréat du Label Cannes 2020 pour ce film.

Cette année, le festival se décline aussi en ligne sur Sooner, du 3 au 19 décembre, avec une sélection des films au programme de cette année, mais aussi des titres qui sont passés par les éditions précédentes du festival. Découvrez la sélection par ici.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy