email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

LOCARNO 2022 Hors compétition

Critique : Where is This Street? or With No Before and After

par 

- João Pedro Rodrigues et João Rui Guerra da Mata unissent leurs forces et prennent à bras le corps un des monuments du cinéma portugais : The Green Years de Paulo Rocha

Critique : Where is This Street? or With No Before and After
Isabel Ruth dans Where is This Street? or With No Before and After

Le génial réalisateur portugais João Pedro Rodrigues, à qui on doit des perles du cinéma queer, comme L'Ornithologue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : João Pedro Rodrigues
fiche film
]
, présenté à Locarno en 2016 et primé pour sa mise en scène, ou encore le tout récent Feu follet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, projeté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, a retrouvé son compère João Rui Guerra da Mata pour présenter, hors-compétition, toujours à Locarno, un déstabilisant remake du classique lusitanien Les Vertes Années de Paulo Rocha. Si, avec Where is This Street? or With No Before and After [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Rodrigues sort indéniablement de sa zone de confort, son univers artistique, sensuel et extrêmement élégant, n’est jamais trop loin. Les Vertes Années, film culte de 1963, héraut du Novo Cinema portugais, s'enrichit grâce à sa sensibilité (et celle de Guerra da Mata) de baisers fugaces entre hommes, de mains posées lascivement sur l'entrejambe de pantalons, de livreurs Uber, de toilettage canin et, enfin, du contexte inévitable de la pandémie de Covid.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'entreprise des deux co-réalisateurs était particulièrement ambitieuse : il s’agit de revisiter les lieux emblématiques (quasi plan par plan) ainsi que les thèmes du premier film de Rocha (dont Rodrigues a été l’élève) : l’amour inquiet entre deux jeunes héros et la difficulté, mêlée d’excitation, de s’intégrer dans un univers urbain aliénant. Le point de départ de cette réflexion esthétique est la vue sur la rue de la fenêtre de l’appartement que Rodrigues a hérité de ses grands-parents, et qui donne directement sur un des décors du film mythique. À l'instar de Gilbert et Georges, Rodrigues et Da Mata apparaissent à la moitié du film à la fameuse fenêtre, pour observer l'héroïne du film de Rocha, Isabel Ruth, aujourd'hui octogénaire, tandis qu'elle parcourt, avec cette classe particulière qui ne l’a jamais quittée, les mêmes rues que presque soixante ans plus tôt. Ruth, devenue une sorte de personnage de comédie musicale, se transforme en l’âme même de la ville revisitée par les deux réalisateurs, un ville filtrée à travers un regard amoureux : élégamment décadent, sophistiqué et malicieux.

Si l’opération nécessite indéniablement que le public connaisse presque par cœur Les Vertes Années, le film permet aussi au néophyte plein de bonne volonté, et capable de se laisser aller à une sorte de contemplation visuelle à certains égards mystiques, de vagabonder dans une ville dépouillée de ses habitants. Where is This Street? or With No Before and After est à lire plus comme une partition de free jazz (composée d'extraits de la musique du film originel) que comme une chanson pop facile à aimer. En ce sens, il aurait peut-être mérité d’être projeté dans un espace musical, idéalement en parallèle avec le film qu’il revisite.

En plus de revisiter les lieux des Vertes Années qui, débarrassés de la foule citadine, acquièrent une saveur encore plus antonionienne, Where is This Street? or With No Before and After transforme aussi l’oppression vécue par les jeunes héros de Rocha, dans une Lisbonne étouffée par la dictature, en malaise pandémique, en crainte mâtinée de claustrophobie face à futur plus qu’incertain. Les lieux ne sont pas les seuls à avoir changé : c'est toute la société qu’ils accueillent qui s’est transformée en profondeur. Que reste-t-il, alors, de Lisbonne, ville tant aimée des réalisateurs, que reste-t-il de son esprit tranquille, mais rebelle ?

Disons-le clairement : Where is This Street? or With No Before and After est résolument un film "de niche" qui ne peut être apprécié qu'en s'armant de patience. C'est un travail témérairement contemplatif, mais c'est peut-être justement là que réside sa puissance subversive.

Le film a été produit par Terratreme Filmes en coproduction avec House on Fire et Filmes Fantasma.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy