email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Un coup de dés n'abolira jamais le hasard pour Yvan Attal

par 

- Guillaume Canet, Marie-Josée Croze, Maïwenn, Victor Belmondo à l’affiche du nouveau film tourné par l’acteur-réalisateur. Une production Curiosa Films

Un coup de dés n'abolira jamais le hasard pour Yvan Attal
L'acteur Guillaume Canet (© Gil Zetbase), l'actrice Marie-Josée Croze (© Georges Biard), l'acteur-réalisateur Yvan Attal, l'actrice Maiwenn (© Georges Biard) et l'acteur Victor Belmondo (© Arno Lam)

Yvan Attal a bouclé le tournage de Un coup de dés n'abolira jamais le hasard, son 8e long de réalisateur après notamment Ma femme est une actrice [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(nominé au César 2002 du meilleur premier film), Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants (2004), Le Brio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(1,1 million d’entrées France fin 2017 et nominé trois fois aux César 2018, notamment dans la catégorie meilleur film, avec le trophée du meilleur espoir féminin à la clé), Mon chien stupide [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(2019) et Les choses humaines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yvan Attal
fiche film
]
(hors compétition à Venise en 2021, nominé au César 2022 de la meilleure adaptation).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le casting réunit Guillaume Canet (que l’on verra l’an prochain dans Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu, sortie France 1er février, et dans Eau Forte), Marie-Josée Croze (prix d'interprétation à Cannes en 2003 pour Les invasions barbares, appréciée récemment dans MILF [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et À cause des filles…? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Yvan Attal lui-même, Maïwenn (actuellement en salles dans Les miens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, en salles le 25 janvier prochain dans Neneh Superstar, et plus tard en 2023 dans Jeanne du Barry) et Victor Belmondo (Albatros [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
).

Le scénario est centré sur un homme qui tue, sans le vouloir, sa maîtresse, lors d’une dispute. C’est un accident. À cause – ou grâce (?) – à un certain nombre de circonstances, tout accuse quelqu’un d’autre : la femme de son meilleur ami. La peur de se faire arrêter, les conséquences de sa lâcheté et le poids de sa culpabilité, vont-ils le pousser à assumer la réalité et se rendre à la justice ?

La production est assurée par Olivier Delbosc pour Curiosa Films et par Films sous Influence (la société du réalisateur). Les 35 jours du tournage, démarré en octobre, ont pour cadre les régions Sud et Ile-de-France, ainsi que Châteauroux avec Rémy Chevrin (nominé au prix Lumière 2015 de l’image pour À la vie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et qui enchaîne un 5e film avec le cinéaste) à la direction de la photographie. L’ensemble des partenaires sera dévoilé ultérieurement.

Pour mémoire, Curiosa Films compte en post-production Les pieds sur terre d’André Téchiné (news - en salles le 29 mars 2023) et Rodéo de Delphine Deloget (article - avec Virginie Efira en tête d’affiche).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy