email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France / Allemagne / Turquie

Après The Teachers’ Lounge, adoré à Berlin, Ilker Çatak réalise Yellow Letters

par 

- Dans son cinquième long-métrage, dont le tournage s’effectuera à Hambourg et Berlin cet automne, le réalisateur évoquera un couple d’artistes turcs forcés à l’exil

Après The Teachers’ Lounge, adoré à Berlin, Ilker Çatak réalise Yellow Letters
Le réalisateur Ilker Çatak

Après un récent succès qui l'a amené à se faire connaître sur la scène internationale, suite à la projection de The Teachers’ Lounge [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : İlker Çatak
interview : Leonie Benesch
fiche film
]
à la Berlinale le mois dernier, le réalisateur turc-allemand Ilker Çatak prépare déjà son prochain film, dont le tournage s’effectuera l’automne prochain entre Hambourg et Berlin. Yellow Letters sera de nouveau un film dramatique chargé de tension articulé autour d'un dilemme moral. Screen Daily a annoncé qu'il aurait pour personnages ""un couple d'artistes résidant en Turquie qui perdent leur emploi du jour au lendemain à cause d’une mesure arbitraire du gouverment et commencent une vie en exil. Avec leur fille, déjà assez grande, ils se battent pour une vie digne et pour leurs idéaux, en tant qu'artistes et que parents". Çatak a écrit le scénario du film avec Ayda Çatak et Ennis Köstepen. Pour l’instant, on ignore qui en seront les acteurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
cinemamed_call-for-entries_2023

Yellow Letters va prolonger la collaboration du réalisateur avec le producteur Ingo Flies de if… Productions, après The Teachers’ Lounge et I Was, I Am, I Will Be [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2019, ainsi qu'avec la cheffe opératrice Judith Kaufmann, qui a aussi récemment filmé Corsage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marie Kreutzer
interview : Marie Kreutzer
fiche film
]
. L’équipe de coproduction comprend la société parisienne Haut et Court, qui distribuera aussi le film en France, ainsi que l'enseigne allemande Alamode, qui coproduit et distribuera le film dans son pays. Les producteurs turcs sont les sociétés Liman Film de Nadir Öperli et Tyger Film d'Enis Köstepen et Mustafa Sönmez, qui ont aidé à développer le projet dès le départ. D’autres soutiens en Allemagne ont été obtenus auprès du délégué du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias (BKM), du Fonds régional MOIN Hambourg Schleswig-Holstein et du Fonds germano-turc de développement de la coproduction. Pour le moment, le film n’a pas encore de vendeur à l’international.

The Teachers’ Lounge a été un des titres les mieux reçus de la section Panorama de Berlin cette année. Notre journaliste, Davide Abbatescianni, a d'ailleurs loué "la grande profondeur que le scénariste Johannes Duncker et Çatak donnent à leur héroïne : plus Carla essaie de faire quelque chose de bien, souvent en accord avec les principes pédagogiques, plus elle est poussée dans ses retranchements, sous pression, isolée et critiquée". Le film s'est aussi très bien vendu : son distributeur à l’international, Be for Films, a signé des contrats partout dans le monde, notamment avec Sony Pictures Classics (dont les films sont souvent en lice pour les plus grands trophées) pour l’Amérique du Nord, l’Amérique latine et l'Europe de l'Est, Curzon pour le Royaume-Uni et des distributeurs d'Asie de l'Est.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy