email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Belgique / Pays-Bas

Waarom Wettelen sera le premier long métrage de Dimitri Verhulst

par 

- Le romancier flamand (auteur de La Merditude des Choses) vient d’entamer le tournage de son long qui suit la trajectoire mouvementée d’un groupe de proches réunis par le décès de la mère

Waarom Wettelen sera le premier long métrage de Dimitri Verhulst
Le réalisateur Dimitri Verhulst (© Michiel Hendryckx)

Connu jusqu’ici pour son oeuvre romanesque, et ses adaptations cinématographiques, l’écrivain flamand Dimitri Verhulst se lance dans la réalisation avec un premier film, Waarom Wettelen, dont le tournage vient de commencer. L’auteur a déjà une riche histoire avec le grand écran, puisque son premier roman autobiographique, De helaasheid der dingen a été adapté avec le succès que l’on connaît par Felix Van Groeningen (La Merditude des choses [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Felix van Groeningen
fiche film
]
avait d’ailleurs fait sensation en 2009 sur la Croisette, où le film était présenté à la Quinzaine des Cinéastes). Verhulst a également été adapté à deux autres reprises, par Manu Riche avec Problemski Hotel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, et par Koen Mortier avec Un Ange [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Koen Mortier
fiche film
]
. Notons également que si l’auteur n’a jamais réalisé, il a co-écrit avec Michael Roskam (Bullhead [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bart Van Langendonck
interview : Michaël R. Roskam
fiche film
]
, Le Fidèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michael Roskam
fiche film
]
) l’un des segments du film à sketches Lockdown, ainsi que la biographie de l’actrice Sylvia Kristel.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Waarom Wettelen est néanmoins un scénario original. On y suit la trajectoire mouvementée d’un groupe de proches réunis par le décès de la mère, qui à la surprise générale, a laissé des instructions très précises quant à son enterrement, ce qui entraine le groupe dans un lieu insoupçonné, un petit village où a lieu durant plusieurs jours une marche funèbre assez particulière. Le temps pour tout ce petit monde d’apprendre à mieux se connaître, et déterrer au passage quelques secrets de famille.

Au générique, on retrouve dans le rôle principal l’excellent comédien flamand Peter Van den Begin, présent aussi bien au cinéma qu’au théâtre ou à la télévision, que l’on a pu voir dans la série Arte Des gens bien, ou la série flamande Tabula Rasa, mais aussi dans Adoration [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fabrice du Welz
fiche film
]
, Les Ardennes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robin Pront
fiche film
]
ou King of the Belgians [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jessica Woodworth, Peter B…
fiche film
]
. A ses côtés, on retrouve Tom Vermeir (La Ruche [+lire aussi :
critique
interview : Christophe Hermans
fiche film
]
, Seule à mon mariage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marta Bergman
fiche film
]
, Belgica [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Artemio Benki, Sylvie Leray
interview : Felix Van Groeningen
fiche film
]
), Marijke Pinoy (Music Hole [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gaëtan Liekens
fiche film
]
, Belgica, Ben X [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nic Balthazar
interview : Peter Bouckaert
fiche film
]
), ainsi que nombre de jeunes acteurs et actrices vus dans des séries belges.

Le film est produit par Koen Mortier (qui avait donc adapté Dimitri Verhulst avec Un Ange il y a quelques années) et Eurydice Gysel pour Czar Film & Tv (Belgique) et coproduit aux Pays-Bas par Marc Van Warmerdam et Marten Van Warmerdam pour Graniet Film, avec le soutien du Vlaams Audiovisueel Fonds, du Nederlands Filmfonds, ainsi que de Europe Créative - MEDIA et de BNP Paribas Fortis Film Finance et Tax Shelter. La distribution belge sera assurée par Kinepolis Film Distribution tandis que la distribution Benelux sera gérée par Dutch FilmWorks. Les ventes internationales sont encore à pourvoir.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy