email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Espagne / France / Serbie

Enrique Buleo termine le tournage de son premier long-métrage, Bodegón con fantasmas

par 

- La comédie noire, chorale et absurde avec une touche de réalisme magique typique de la Manche sera interprétée par des acteurs professionnels et non-professionnels

Enrique Buleo termine le tournage de son premier long-métrage, Bodegón con fantasmas
Le réalisateur Enrique Buleo (à gauche) avec deux de ses acteurs (© Txuca Pereira)

Le réalisateur espagnol Enrique Buleo a récemment bouclé le tournage de son premier long-métrage, intitulé Bodegón con fantasmas. Il s’agit d’une comédie chorale grinçante interprétée notamment par Consuelo Trujillo (vue récemment dans Teresa [+lire aussi :
critique
fiche film
]
et Hermana muerte), Fernando Sansegundo (de la série Machos alfa), Ferran Gadea (HollyBlood), Enric Benavent (de la série La Unidad [+lire aussi :
bande-annonce
fiche série
]
), Eduardo Antuña (Saben aquell), Bianca Kovacs (vue dans la série La novia gitana [+lire aussi :
bande-annonce
fiche série
]
) et Nuria Mencía (de la série Vota Juan). Le film s'est également appuyé sur la participation d'acteurs non-professionnels (un procédé habituel pour le réalisateur, auquel on doit déjà des courts-métrages comme El infierno y tal ou encore Las visitantes), comme Gloria Martínez et Laureana Descalzo.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
madrid film office feb 2024 elena central

Le film se compose de récits sur les habitants d’un petit village de l’intérieur du pays où le fait de croire dans les phénomènes paranormaux est totalement accepté. Le tournage a commencé à la fin du mois de septembre et s'est effectué dans différents lieux de la Manchuela Conquense (à Villanueva de la Jara, où est né le réalisateur, El Picazo, Casasimarro, Iniesta et Amodóvar del Pinar), ainsi qu'à Castellón et Valence.

"La Manchuela, à mi-chemin entre La Manche et le Levant, a des particularités puisées des deux côtés.  Cette région a forgé ma personnalité, m'a doté d'un sens de l'humour entre l’absurde et le macabre et m’a donné un imaginaire où cohabitent le bakalao, les fanfares, Don Quichotte ou encore la religiosité la plus puritaine, souligne Buleo. Bodegón con fantasmas contient des éléments autobiographiques, inspirés de la réalité qui m’entoure et des inévitables heurts que j'ai eus avec d'autres êtres humains. On y trouve réunis des ingrédients typiquement espagnols comme le grotesque de l'esperpento, le picaresque et l'humour noir et il va proposer un tableau unique de la Manchuela."

Dans ce film cohabitent la comédie caustique, le drame rural, l'humour absurde, le réalisme magique (typique de La Manche) et même la science-fiction. "Le film est une représentation mi-comique, mi-macabre de peurs et de désirs parmi les plus primaires et universels... car il aborde des thèmes comme la quête d’identité, la lutte contre la solitude ou encore la peur que la vie n'ait aucun sens".

Bodegón con fantasmas est produit par les sociétés espagnoles Quatre Films et Cuidado con el perro, en coproduction avec la française Ikki Films et la serbe This and That, avec le soutien de l'ICAA, de l'Institut Valencià de Cultura et d'Europe créative-MEDIA et avec la participation d'À Punt Media, de Castilla-La Mancha Media et d'ETuria CLM après avoir gagné le prix du concours de production de longs-métrages instigué par la Commission du film de la Junte des communautés de Castille-La Manche. Le projet a triomphé au Forum de la coproduction de When East Meets West (lire l'article) et à Abycine Lanza. Il a aussi participé au programme Producers under the Spotlight du Marché du Film de Cannes et aux Visitors Program de l'EFM de Berlin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy