email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2024 Prix

Dahomey de Mati Diop gagne l’Ours d’Or à Berlin

par 

- BERLINALE 2024: La 74e édition fut aussi un triomphe pour A Traveler’s Needs de Hong Sangsoo, Pepe de Nelson Carlo De Los Santos Arias, et L’Empire de Bruno Dumont

Dahomey de Mati Diop gagne l’Ours d’Or à Berlin
La réalisatrice Mati Diop avec son Ours d'Or pour Dahomey (© Dario Caruso)

La 74e édition de la Berlinale s’est conclue ce soir avec la cérémonie de remise des prix au Berlinale Palast, qui a vu le triomphe de Dahomey [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
par Mati Diop, vainqueur de l’Ours d’Or cette année. 

Le gala s’est ouvert avec un grand tour d’applaudissement pour Mariette Rissenbeek et Carlo Chatrian, qui venaient donc de diriger leur dernière édition du festival. Une conversation avec la maîtresse de cérémonie, Hadnet Tesfai, a suivi, pendant laquelle le duo est revenu sur les défis et les points forts de leurs cinq ans de travail pour la Berlinale. La nouvelle directrice de l'événement allemand, Tricia Tuttle, saluée par Rissenbeek, était assise dans l’audience.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Lupita Nyong’o, la présidente du jury, a donné l’Ours d’Or à Diop. Ceci marque la seconde fois, consécutive, qu’un film non-fictionnel remporte le prix principal, après la victoire l’an dernier de Sur l’Adamant [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicolas Philibert
fiche film
]
par Nicolas Philibert. Diop a remercié Chatrian, Rissenbeek, le jury et le comité de sélection, pour lui avoir donné “le bon endroit et le bon moment pour ‘défendre’ ce film.” Pendant son discours, Diop a invité le monde à “démolir le mur du silence ensemble” et à “reconstruire à travers la restitution,” qui implique “rendre justice.” Elle a aussi exprimé sa solidarité avec la Palestine.

Albert Serra a invité le vainqueur de l’Ours d’Argent pour le Grand Prix du Jury à venir sur scène – Hong Sangsoo, pour son film A Traveler’s Needs. Le réalisateur a remercié le jury et a plaisanté, disant : “Je ne sais pas ce que vous avez vu dans le film.”

Christian Petzold fut chargé de décerner l’Ours d’Argent pour le Prix du Jury à Bruno Dumont pour son film L’Empire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
. Dumont a joué un discours amusant pré-enregistré à travers un système de synthèse vocale, supposément en raison de sa mauvaise maîtrise de l’anglais. 

Ann Hui a décerné l’Ours d’Argent de la Meilleure Réalisation à Nelson Carlo De Los Santos Arias, le réalisateur de Pepe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nelson Carlo De Los Santos…
fiche film
]
. Parlant de son film, il a expliqué qu’il voulait créer “une opportunité à partir d’une catastrophe,” tout en essayant d’aller “au-delà de l'eurocentrisme et de l’impérialisme américain.”

L’Ours d’Argent de la Meilleure Performance de Rôle Principal, donné sur scène par Brady Corbet, est allé à Sebastian Stan pour son rôle dans A Different Man d’Aaron Schimberg. Sur scène, Stan a remercié le jury et dit qu’il souhaitait partager son prix avec Renate Reinsve ainsi qu’Adam Pearson en particulier. Il a décrit le film dont il a fait partie comme “une histoire de défiguration et de handicap, deux sujets trop longtemps négligé.”  

Jasmine Trinca a accueilli Emily Watson sur scène, alors que la dernière recevait l’Ours d’Argent de la Meilleure Performance de Second Rôle, pour son travail dans le film d’ouverture Small Things Like These [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 réalisé par Tim Mielants, dans lequel elle jouait aux côtés des talents irlandais Cillian Murphy et Clare Dunne entres autres.

Oksana Zabuzhko a donné l’Ours d’Argent du Meilleur Scénario à Mathias Glasner, le réalisateur et scénariste de Dying [+lire aussi :
critique
interview : Matthias Glasner
fiche film
]
. Elle a décrit le film comme “une histoire qui va aux racines même de toute perturbation, qu’elle soit globale ou personnelle, [adressant] le manque d’amour et d’empathie.”

Nyong’o a aussi attribué l’Ours d’Argent de la Meilleure Contribution Technique au directeur de photographie Martin Gschlacht, responsable de l’image sur The Devil's Bath [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Veronika Franz, Severin Fi…
fiche film
]
, un “drame historique magnifiquement photographié.”

Le jury de la section Encounters – formé de Lisandro AlonsoDenis Côté et Tizza Covi – a révélé le vainqueur du prix du Meilleur Film dans cette catégorie : Direct Action [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Guillaume Cailleau et Ben Russell. Les jurés ont fait l’éloge de son “approche très patiente, délicate et sans jugement” ainsi que de “la qualité observationnelle de ce film radical.” 

Ils ont aussi donné deux Prix Spéciaux du Jury, ex aequo, au “voyage agréable et métaphorique” de The Great Yawn of History par Aliyar Rasti, et à “la proposition visuelle épatante” offerte par Qiu Yang dans Some Rain Must Fall [+lire aussi :
critique
fiche film
]
. De plus, le Prix de la Meilleure Réalisation est allé à Juliana Rojas, réalisatrice de Cidade; Campo [+lire aussi :
critique
fiche film
]
.

Le Prix du Meilleur Documentaire de la Berlinale, d’une valeur de 40 000 €, est partagé entre le réalisateur et le producteur du film gagnant, et octroyé par le diffuseur public RBB. Cette année, le prix est allé à Basel Adra, Hamdan Ballal, Yuval Abraham et Rachel Szor pour le film No Other Land [+lire aussi :
critique
interview : Basel Adra, Yuval Abraham
fiche film
]
, un film qui a fasciné le jury à l’unanimité et “dont l’importance est simplement évidente.” Invités sur scène, les réalisateurs ont appelé à la fin de l’occupation israélienne. 

Une Mention Spécial a été décernée à  Direct Action de Guillaume Cailleau et Ben Russell, décrit par ces jurés comme “un film excitant structuré de façon intelligente, qui montre comment les gens peuvent agir pour un monde meilleur et différent du monde actuel, contre lequel ils se rebellent.” 

Le Prix GWFF du Meilleur Premier Film, d’une valeur de 50 000 € et partagé entre producteur et réalisateur, est allé à Cu Li Never Cries [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Phạm Ngọc Lân. Le jury l’a défini comme un film “inventif et contemplatif” à propos d’une “femme aux prises avec le deuil et la solitude,” qui contient aussi “des moments spontanés d’humour et d’imagination.”

Enfin, l'Ours et d’Or du Meilleur Court Métrage est allé à Un movimiento extraño de Francisco Lezama, et l'Ours d’Argent, à Remains of the Hot Day de Wenqian Zhang. De plus, le court métrage That’s All From Me par Eva Könnemann a reçu une Mention Spéciale et sera aussi candidat aux prochains European Film Awards.

Voici la liste complète des gagnants :

Compétition

Ours d’Or du Meilleur Film
Dahomey [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Mati Diop (France/Sénégal/Bénin)

Ours d’Argent Grand Prix du Jury
A Traveler's Needs – Hong Sangsoo (Corée du Sud)

Ours d’Argent Prix du Jury
L’Empire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
– Bruno Dumont (France/Italie/Allemagne/Belgique/Portugal)

Ours d’Argent de la Meilleure Réalisation
Nelson Carlo De Los Santos Arias – Pepe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nelson Carlo De Los Santos…
fiche film
]
(République dominicaine/Namibie/Allemagne/France)

Ours d’Argent de la Meilleure Performance de Rôle Principal
Sebastian Stan – A Different Man (États-Unis)

Ours d’Argent de la Meilleure Performance de Second Rôle
Emily Watson – Small Things Like These [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Irlande/Belgique)

Ours d’Argent du Meilleur Scénario
Matthias Glasner – Dying [+lire aussi :
critique
interview : Matthias Glasner
fiche film
]
(Allemagne)

Ours d’Argent de la Meilleure Contribution Technique
Martin Gschlacht (directeur de photographie) – The Devil's Bath [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Veronika Franz, Severin Fi…
fiche film
]
(Autriche/Allemagne)

Encounters

Meilleur Film
Direct Action [+lire aussi :
critique
fiche film
]
– Guillaume Cailleau, Ben Russell (Allemagne/France)

Meilleure Réalisation
Juliana Rojas – Cidade; Campo [+lire aussi :
critique
fiche film
]
(Brésil/Allemagne/France)

Prix Spécial du Jury (ex aequo)
The Great Yawn of History – Aliyar Rasti (Iran)
Some Rain Must Fall [+lire aussi :
critique
fiche film
]
- Qiu Yang (Chine/États-Unis/France/Singapour)

Prix toutes sections confondues

Prix du Meilleur Documentaire de la Berlinale
No Other Land [+lire aussi :
critique
interview : Basel Adra, Yuval Abraham
fiche film
]
– Basel Adra, Hamdan Ballal, Yuval Abraham, Rachel Szor (Palestine/Norvège)
Mention spéciale
Direct Action – Guillaume Cailleau, Ben Russell

Prix GWFF du Meilleur Premier Film
Cu Li Never Cries [+lire aussi :
critique
fiche film
]
– Lân Phạm Ngọc (Viêt Nam/Singapour/France/Philippines/Norvège)

Berlinale Shorts

Ours d’Or du Meilleur Court Métrage
Un movimiento extraño – Francisco Lezama (Argentine)

Ours d’Argent pour le Prix du Jury
Remains of the Hot Day - Wenqian Zhang (Chine)

Mention spéciale
That’s All From Me – Eva Könnemann (Allemagne)

Court Métrage Candidat aux European Film Awards
That’s All From Me – Eva Könnemann

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy