email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France / Belgique

Dernière ligne droite pour le tournage de Rembrandt de Pierre Schoeller

par 

- Camille Cottin, Romain Duris, Celeste Brunnquell, Denis Podalydès et Bruno Podalydès au casting d’une production Trésor Films vendue par Playtime

Dernière ligne droite pour le tournage de Rembrandt de Pierre Schoeller
L'acteur Romain Duris (© Marie Rouge/Unifrance) et l'actrice Camille Cottin (© Agences Artistiques)

Démarré le 22 janvier, le tournage de Rembrandt de Pierre Schoeller se terminera le 13 mars. Il s’agit du 4e long du cinéaste après Versailles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Geraldine Michelot
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
(Cannes Un Certain Regard en 2008 et nominé aux César 2009 du meilleur premier film et du meilleur acteur), L’Exercice de l’État [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
(Un Certain Regard 2011 et 11 nominations aux César 2012 avec trois trophées à la clé dont celui du meilleur scénario original) et Un peuple et son roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
(hors compétition à Venise en 2018 et deux nominations aux César 2019).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
Hot docs EFP inside

Au casting figurent en tête d’affiche Camille Cottin (César 2016 du meilleur espoir, actuellement en salles françaises dans L’Empire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
et le 13 avril dans Quelques jours pas plus) et Romain Duris (nommé cinq fois au César du meilleur acteur dont cette année pour Le Règne animal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Thomas Cailley
fiche film
]
et que l’on verra bientôt dans Une part manquante). Les épaulent notamment Celeste Brunnquell (nommée au César 2024 de la révélation pour La fille de son père [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Erwan Le Duc
fiche film
]
et en 2020 pour Les éblouis [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, à son avantage récemment dans Fifi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et à Venise dans En attendant la nuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Céline Rouzet
fiche film
]
, en salles le 1er mai prochain dans Une affaire de principe), Denis Podalydès (apprécié ces derniers mois dans Making of [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cédric Kahn
fiche film
]
et Bernadette) et Bruno Podalydès (récemment dans Wahou! [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Les 2 Alfred [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

Écrit par le réalisateur et Anne-Louise Trividic (nommée au César 2006 de la meilleure adaptation), le scénario est centré sur Claire et Yves, physiciens de formation, qui travaillent dans le nucléaire depuis toujours. Lors d’une visite à la National Gallery, Claire va être bouleversée par trois toiles de Rembrandt. Cette rencontre avec ces trois œuvres magistrales va les changer à jamais…

Produit par Alain Attal pour Trésor Films, Rembrandt est coproduit par France 3 Cinéma, la société belge Artémis Productions et Zinc (qui assurera la distribution dans les salles françaises). Préacheté par Canal+, France Télévisions et Netflix, le film a également bénéficié d’une avance sur recettes du CNC. Les sept semaines de tournage se déroulent quasi intégralement en région parisienne (hormis une journée en Angleterre) avec Nicolas Loir à la direction de la photographie. Les ventes internationales sont pilotées par Playtime.

Pour mémoire, Trésor Films compte post-production L’amour ouf de Gilles Lellouche (lire l’article) et Leurs enfants après eux de Ludovic et Zoran Boukherma (article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy