email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Suède

Les films aidés par le SFI

par 

L’Institut du Film Suédois (SFI) vient de révéler ses dernières décisions en matière de soutien financier pour les longs-métrages de fiction, les films pour enfants, les documentaires et les courts-métrages.

Le nouveau film de Leif Magnusson, produit par la société de Malmö Auto Images sera soutenu par le SFI à hauteur de 12 millions de couronnes suédoises, soit la moitié de son budget. Ce projet, qui est décrit par son producteur, Mattias Nohrborg, (directeur de Triangelfilm) comme "une histoire d'amour dramatique sur fond de thriller dans un contexte politique", entrera en production le 7 avril 2004.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Världens Bästa Pappa ("Le meilleur papa du monde"), produit par da Lennart Dunér pour Omega Film, a reçu de son côté un soutien de 4,5 millions de couronnes suédoises. Ce film signe les débuts à la réalisation de Maria Essén qui va s’atteler ici à une histoire pleine de bons sentiments sur un père qui tente de se partager entre son travail et sa fille Vilma.

4 millions de couronnes ont été accordés au film pour enfants actuellement en tournage Bombay Dreams, réalisé par Lena Koppel et produit par Patrick Ryborn (S/S Fladen Film). Et un autre film destiné aux plus petits, Alltid På En Tisdag ("Toujours le mardi") de Pil Maria Gunnarson, produit par Christina Olofson et Solveig Nordlund pour Cine Qua Non, s’est vu attribué 350 000 couronnes suédoises.
Enfin, parmi les courts-métrages financés par le SFI, il faut signaler la présence d’Elixir de Babak Najfi, produit par Memfis Film & TV, la société productrice des films de Lukas Moodysson et de Josef Fares. Elixir, qui a reçu une aide de 750 000 couronnes suédoises, raconte les mésaventures d’un groupe de jeunes immigrés qui découvrent un élixir qui les transforme en purs citoyens suédois, physiquement et culturellement. Mais la potion magique provoque aussi quelques effets secondaires. Ce court-métrage a bénéficié du fonds de soutien du SFI et de la télévision suédoise réservé aux jeunes cinéastes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy