email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Belgique

Le Centre du Cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles soutient le nouveau film de Laura Wandel

par 

- La 1ère session 2024 de la Commission du Cinéma aidera 66 projets de films pour un montant de 4,39 millions d’euros

Le Centre du Cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles soutient le nouveau film de Laura Wandel
La réalisatrice Laura Wandel, dont le nouveau projet L’Intérêt d’Adam a été sélectionné

Le Centre du Cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de soutenir via la 1ère session 2024 de la Commission du Cinéma 66 projets de films (courts et longs métrages, de fiction, animation et documentaire) qui reçoivent une promesse d’aide à l’écriture, au développement ou à la production, pour un montant de 4,39 millions d’euros.

Parmi ceux-ci, quatre longs métrages belges reçoivent une aide à la production, dont le deuxième film de la cinéaste Laura Wandel, remarquée en 2021 avec la présentation à Cannes dans la section Un certain regard de son premier long, Un monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laura Wandel
fiche film
]
, Prix FIPRESCI à cette occasion, et lauréat de sept Magritte du Cinéma, dont ceux du Meilleur premier film et de la Meilleure réalisation. Elle s’apprête à tourner cet été L’Intérêt d’Adam, qui nous plonge au coeur d’un service pédiatrique, où une infirmière doit faire des choix radicaux pour aider une mère en détresse. Le film est produit en Belgique par Stéphane Lhoest pour Dragons Films, et par Delphine Tomson pour Les Films du Fleuve.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les Films du Fleuve, la société de Luc et Jean-Pierre Dardenne, reçoit également une aide à la production pour le nouveau film des frères après Tori et Lokita [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joely Mbundu
interview : Luc et Jean-Pierre Dardenne
fiche film
]
(Prix spécial 75e anniversaire à Cannes), La Maison Maternelle. Le film se penchera sur cinq jeunes mères qui se battent pour assurer un monde meilleur à leurs enfants. Tournage annoncé également pour cet été.

La cinéaste d’origine macédonienne Teona Strugar Mitevska est également soutenue pour une aide à la production, c’est d’ailleurs la première fois que l’un de ses films est produit majoritairement en Belgique, sous la houlette de Sébastien Delloye pour Entre chien et loup. Reconnue à l’international pour des films comme Dieu existe son nom est Petrunya [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Labina Mitevska
interview : Teona Strugar Mitevska
fiche film
]
, présenté en compétition à la Berlinale, ou L’Homme le plus heureux du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teona Strugar Mitevska
fiche film
]
, au Orizzonti de Venise, elle revient avec Mother, un ambitieux projet de biopic de Mère Teresa, née à Skopje comme elle, qui nous précipite à Calcutta en 1948, alors que la religieuse pense à la création de sa propre congrégation, les Missionnaires de la charité.

Dernier film soutenu à la production, Mirkouri des frères Ish et Moins Ait-Hamou, l’histoire d’Hamza, un jeune garçon d'un petit village du sud du Maroc qui va voir sa vie basculer lorsqu'il découvre Freddie Mercury sur la couverture d'un magazine Rolling Stones… Le film est produit par Jacques-Henri Bronckart pour Versus Production.

Parmi les autres projets aidés, on retiendra les aides à la production développement décernés à deux premiers longs métrages : Brûleurs de Barney Frydman (produit par Alon Knoll et Grégory Zalcman pour Take Five) et La Sirène et le Crocodile de Charles Habib-Drouot (produit par Sebastian Schelenz pour Velvet Films). Trois films reçoivent une aide au développement : Géraldine Doignon (De leur vivant, Un homme à la mer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) planche sur son troisième long métrage, Ali n’a pas l’âge, porté par Iota Production; Benjamin Dessy et Lionel Delhaye oeuvrent sur Un vrai flic, produit par Narrativ Nation; et enfin Delphine Cousin et Delphine Renard développent Sunny, un long métrage d’animation produit par Luna Blue Film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy