email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Italie

Un mot magique pour Noël

par 

- Sortie le 5 décembre prochain du nouveau film d’animation d’Enzo D'Alò: Opopomoz. Une fable emplie de magie et d’émotions entre Naples et Béthléem, crèche et sainte famille

Un mot magique pour Noël

"La légèreté est nécessaire dans un film d'animation, mais pour obtenir un résultat complet, de haut niveau niveau et abouti, il faut aussi des éléments profonds et essentiels". C’est ainsi que Furio Scarpelli résume le nouveau film d’Enzo D'Alò, Opopomoz, dont il a écrit le scénario avec son fils Giacomo, en collaboration avec le réalisateur. "Cela a été un travail très découpé et fatigant" a ajouté D'Alò qui en est à sa quatrième expérience dans le long-métrage d’animation. "Et surtout très délicat, car le film traite de thèmes complexes comme la jalousie d’un enfant confronté à la naissance imminente d’un petit frère, ou encore l’imaginaire par rapport à la réalité, une relation que la crèche symbolise on ne peut mieux". En effet, le récit du réalisateur napolitain se développe à de nombreux niveaux. Pour évoquer la fable de la crèche et les malheurs du petit Rocco, le cinéaste se tourne vers sa ville tant aimée de Naples et la décrit en mélangeant les souvenirs de son enfance à des images plus actuelles de la cité parthénopéenne. "La crèche est une métaphore de ce qui survient dans la maison de Rocco et, en même temps, elle permet de raconter la naissance de l’Enfant Jésus. C’est un lieu qui relie les mondes. Et c’est aussi le cas de Naples, une ville où n’existe pas de véritable ligne de démarcation entre le dessous et le dessus, le mortel et l’immortel, le visible et l’invisible".
En somme, une ville de Noël par excellence, dans laquelle Rocco doit faire ses comptes avec la jalousie et l’envie à l’égard de son nouveau frère. Il pense pouvoir résoudre le problème en suivant les suggestions diaboliques des petits démons envoyés spéciaux des profondeurs obscures, trois 007 avec 'licence de tentation' qui essayent de mener leur mission à son terme: arrêter une fois pour toutes la naissance annuelle et inopportune de l’Enfant. En prononçant la parole magique Opopomoz, Rocco se retrouve catapulté dans la crèche avec l’objectif de stopper Marie et Joseph par tous les moyens afin d’interrompre la naissance tant sanctifiée. Mais le voyage au milieu des Rois, des Reines, des anges et des bergers le conduira à un bonheur nouveau et inattendu.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Partagé entre Naples et Béthléem, le film de D'Alò raconte Noêl et propose aux enfants mais aussi aux adultes une vision moderne et contemporaine d’un monde dans lequel le véritable Mal et le véritable Bien n’existent pas, mais se fondent dans l’aventure quotidienne de la vie et de la recherche du bonheur.
Produit par Mikado en collaboration avec Albachiara, Rai Cinema et la société espagnole DeA Planeta, Opopomoz sortira dans les salles italiennes le 5 décembre prochain sur une combinaison de 120 copies et sans aucune crainte par rapport à son concurrent made in Disney , Nemo, qui sortira à la même période. "Je suis convaincu qu’il faut doner au public la possibilité de choisir. Mais je crois qu’il est encore plus important d’avoir finalement proposé une alternative valable au monopole américain dans l’animation de ces dernières années" a conclu le réalisateur, ajoutant qu’il n’avait pas suivi cette route de l’animation européenne pour des raisons géo-politiques."Disons plutôt que les auteurs européens évoluent maintenant de façon plus cohérente sur le plan des images, des sensations et des considérations qui constituent leur propre style de vie, en s’émancipant finalement de l’homologation de l’exemple américain".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy