email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BOX OFFICE Scandinavie

Nordiques maîtres chez eux

par 

Comédies films d'animation et même premier long-métrage de fiction: la production nationale nordique a atteint à Noël les sommets du box office des pays scandinaves, confirmant son fort potentiel en Suède, au Danemark, en Norvège et en Finlande . En effet, si Le Seigneur des anneaux – Le retour du roi domine largement les classements avec des moyennes par copie trois fois supérieures à ses concurrents, Le monde de Nemo, l’autre blockbuster d’animation produit par la bannière étoilée a été contraint à une lutte serrée avec les films scandinaves afin de conquérir une place sur le podium.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En Suède, Skenbart de Peter Dalle, distribué le 26 décembre par BVI, a cumulé 250 265 dollars de recettes sur une combinaison de 63 copies, avec une belle moyenne de 4000 dollars par écran. Cette comédie dramatique produite par S/S Fladen s’est instantanément retrouvée à la troisième place du box-office, juste devant Love Actually [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Côté déception, la comédie familiale Immediate Boarding d’Ella Lemhagen (remarquée avec Tsatsiki), distribuée par Columbia TriStar/Nordisk Film sur 74 copies, a réalisé une médiocre moyenne de 1891 dollars par écrans. Et l’incontournable Evil, encore dixième du classement actuel après 14 semaines d’exploitation, a gagné 68 425 dollars supplémentaires, ce qui porte son total de recettes à 8,8 millions.

Au Danemark, Scratch (Bagland), le premier film d’Anders Gustafsson est sorti le 26 décembre, distribué par Nordisk Film sur 31 écrans. Mais cette petite combinaison de copies ne l’a pas empêché de réaliser la seconde moyenne par écran (5400 couronnes danoises) et de prendre, avec des recettes totales de 167 396 dollars (plus d’1 million de couronnes danoises), la seconde place du Top Ten derrière Le retour du roi. Ce triangle amoureux interprété par Stephanie Leon, Nicolas Dufour et Christopher Laessø a été produit par Nimbus Film. A noter également du côté des productions des autres pays européens, la sortie orchestrée pour Noël par Camera Film du long-métrage français Swimming Pool de François Ozon avec un score en cours de 25 973 dollars sur sept copies. Par ailleurs, Good Bye, Lenin! de Wolfgang Becker, distribué par Ost For Paradiset depuis 18 semaines, réalise une splendide performance en apparaîssant encore à la 13ème place du classement actuel.

En Norvège, succès pour le film d'animation Captain Sabertooth, l’histoire du pirate le plus terrible des sept mers, une production et une distribution de Svensk Filmindustri. Sorti le 26 décembre sur une combinaison de 70 copies, ce projet ambitieux au budget de 41,5 millions de couronnes norvégiennes pointe à la seconde place du box office avec des recettes de 313 905 dollars.

En Finlande, la comédie nationale Land of Love d’Ilkka Vanna se maintient en troisième position après deux semaines d’exploitation. Cette production de Matila Rohr, avec Irina Björklund et Ville Hapasalo dans les rôles principaux, a totalisé grâce à ses 41 copies plus de 134 000 dollars de recettes lors du dernier week-end dernière et a chassé du podium Love Actually.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.