email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS Pologne

Vitrine française pour la Génération 2000

par 

Coup de projecteur sur la nouvelle vague du 7e art polonais qui tient actuellement l’affiche en France avec une sélection de dix films programmés du 10 au 30 janvier à l’Institut Polonais de Paris. Trois premiers long-métrages extraits de ce panorama seront également projetés au festival Premiers Plans d’Angers (28-30 janvier). Cette manifestation marquera la dernière étape de la présentation du cinéma polonais contemporain organisée dans le cadre de Nova Polska, une Saison polonaise en France. Démarrée en octobre 2004 au MK2 Parnasse à Paris, le volet cinéma de l’opération a été monté en partenariat avec Telewizja Polska S.A. (TVP) puisque plusieurs longs-métrages proposés au public français ont été produits ou coproduits par la télévision publique polonaise grâce au projet Génération 2000.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Caractérisée par une grande diversité de styles et de genres, la sélection englobe des premiers films ayant connu un succès retentissant en Pologne comme Les yeux entr’ouverts (Zmruz oczy -2002)de Andrzej Jakimowski ou Varsovie (Warszawa-2003) de Dariusz Gajewski. De la comédie réaliste avec Le temps pour demain (Pogoda na jutro-2003) de Jerzy Stuhr au drame social de Salut Tereska (Czesc Tereska-2001) signé par Robert Glinski, le programme balaye toutes les thématiques et les purs membres de la Génération 2000 ayant fait leurs débuts cinématographiques grâce à la TVP¨sont particulièrement valorisées: Changements (Przemiany-2003) de Lukasz Barczyk, I L (Ono-2004) de Malgorzata Szumowska ou encore Ma ville (Moje Miasto-2002) de Marek Lechki. Cependant, les franc-tireurs ne sont pas oubliés avec Angelus (2001) de Lech Majewski, Edi (2001) de Piotr Trzaskalski, Egoïstes (Egoisci-2000) de Mariusz Trelinski et Plus fort que des bombes (Glosniej od bomb-2001) de Przemyslaw Wojcieszek.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy