email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Allemagne

Heimat, chronique d’un tournant historique

par 

C’est un projet unique en Europe tant par son envergure que par ses ambitions que celui d’Edgar Reitz, commencé il y a plus de vingt-cinq ans : Heimat et Heimat 2 font désormais figure de monstres sacrés dans l’histoire du cinéma et de la télévision. Ce film à épisodes de plus de 50 heures au total s’étend sur tout le XXème siècle allemand à travers le quotidien d’une ville ordinaire, Shabbach, a trouvé une suite : Heimat 3: Chronique d’un tournant historique, 6 longs métrages depuis la chute du mur et tout ce qui s’est ensuivi jusqu’à nos jours, toujours à travers la vie des habitants de Shabbach. Heimat 3, sera présenté en avant-première à Venise et sortira dans les salles italiennes le 4 mars, distribué par Mikado. À partir de cette date, les six épisodes, pour la première fois doublés en italien, seront diffusés un par un tous les 15 jours et distribués sur quinze copies chacun.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce travail de sept ans qui a coûté 12 millions d’euros, a déjà été vendu, en plus de l’Italie, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, dans les pays scandinaves, aux États-Unis et en Australie
"J’ai dû me battre pour obtenir des financements", assure le réalisateur. "Pour les deux premiers Heimat , les fonds télévisuels et les pré-ventes internationales avaient suffit, tandis que ce troisième volet s’appuie à 40% sur l’Union Européenne et d’autres fonds publics". Pour Reitz, la télévision a une complète mainmise sur les modes de financement en Allemagne : "En Allemagne, les institutions qui soutiennent le cinéma sont dirigées par des gros bonnets de la télévision qui ont des objectifs trop ciblés et que l’exportation n’intéresse pas".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy