email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2005 MARKET Danemark

Les statistiques du DFI viennent d’être publiés

par 

Le Danish Film Institute (DFI) a annoncé hier après-midi la publication de ses statistiques concernant la production, la distribution, et l’exploitation de l’Industrie cinématographique danoise en 2004.
On peut trouver ci-dessous les points importants concernant les divers secteurs cinématographiques :
Production cinématographique: 22 films danois ont été réalisés en 2004 avec le soutien du DFI, incluant 15 co-productions européennes. Le film le plus cher fut le dessin animé pour enfant Jungo Goes Bananas (Junglerdyret Hugo-Fraek som altid) 4,2millions d’euros produit par Per Holst au Danemark, avec la Norvège, la Suède, l’Allemagne et les Etats-Unis, et avec l’aide de Eurimages.
Quatre longs métrages ont été coproduits avec le Royaume-Uni incluant deux productions de Zentropa: le drame de Gert Fredholm The Judge (Dommaren) et Manslaughter (Drabet) de Per Fly.
Distribution Nationale: 73% de parts du marché danois sont détenus par des distributeurs danois et scandinaves. Sandrew Metronome possède 25% de parts de marché en seconde position après UIP (26%), et devant Nordisk Film (24%).
Les films européens (films danois non inclus) sortis au Danemark ont pris 7% de parts du marché total avec 63 sorties contre 10% avec 53 sorties l ‘année précédente.
La part de marché pour les films danois a baissée de 2 points en 2004 à 24% mais avec 19 films distribués contre 24 titres en 2003. King’s Game (Kongekabale) a été le plus grand succès national avec plus de 501.000 entrées en 2004 et une part de marché de 3%.
Distribution Etrangère: plus de 25 millions de tickets ont été vendus en Europe et aux Etats-Unis pour les 20 meilleurs longs métrages danois entre 1996-2004. Lars von Trier est le réalisateur danois le plus connu dans le monde puisque quatre de ses films, sortis dans plus de 20 pays, font partie de cette liste. Ceux qui ont connus le plus grand succès sont Dancer In The Dark (3,5 millions d ‘entrées, seulement en Europe) et Breaking The Waves (2,9 millions d’entrées en Europe).
Exploitation: Il existe 163 cinémas avec 380 écrans au Danemark.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le budget cinématographique 2005 du gouvernement danois s’élève à 50.8 millions d’euros, comprenant 14.6 millions d’euros pour le DFI.
En 2005, le DFI dépensera 2.7 millions d’euros pour le développement, ce qui représente 10% des frais de production.
4.5 millions seront dépensés pour la distribution et la promotion de films danois nationalement et internationalement, et 3.6 millions d’euros pour le développement de nouveaux talents.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy