email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Belgique

La Wallonie en court à Paris

par 

Le Centre Wallonie-Bruxelles , à Paris, propose cette semaine le 13ème festival "Le court en dit long". Au programme, une sélection de 40 films inédits en tous genres, (documentaires, fictions, animations, expérimentaux), produits ou coproduits en Wallonie et venus de tous horizons (films d'écoles, films indépendants, films soutenus par la Commission, professionnels…) Une séance spéciale hors compétition sera consacrée au documentaire tandis que deux autres, en regard à l'exposition "Souriez, c'est de l'Art", font la part belle à l'"Humour Belge". Firmine Richard (actrice), Nadine Monfils (scénariste, réalisatrice et écrivain), Jacques Kermabon (Rédacteur en chef de la revue Bref, Arnaud Gourmelen (directeur artistique du Festival Premiers Plan Angers) et Jean-Paul Comar (acteur) sont les membres de ce jury qui remettra un Grand prix, un prix du scénario et les deux prix d'interprétations (masculin/féminin).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Centre Wallonie- Bruxelles à Paris est pour beaucoup dans les bonnes relations qu'entretiennent les deux pays. Très actif, Louis Hèliot (dont on trouvera un Gros Plan dans la revue de notre confrère Cinergie.be), responsable de la programmation cinématographique du Centre, organise chaque année de nombreux évènements qui entrent dans le cadre des évènements artistiques organisées par le centre ou qui se concentrent plus particulièrement sur le cinéma. Passeur entre les deux pays, Hèliot a pu ainsi aidé de nombreux artistes à trouver en France des distributeurs, et notamment Luc et Jean-Pierre Dardenne au début de leurs carrières. L'année dernière, la moitié des courts métrages présentés au "Court en dit long" ont trouvés des acheteurs auprès des télévisions françaises. Le Centre Wallonie-Bruxelles, qui se donne pour but de promouvoir les artistes belges en France, y réussit grâce à la multiplication des évènements, une approche riche et diversifiée des artistes wallons mais aussi grâce à un travail de proximité, d'échanges et de réseaux relationnels tissés au fil du temps en couvrant chaque année tout l’éventail de la création francophone, et en mettant régulièrement ses infrastructures à disposition d’artistes, de producteurs ou de réalisateurs pour des avant-premières ou des représentations à caractère promotionnel.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy