email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Allemagne

"Netto est une merveille"

par 

Le grand gagnant des "Filmkunstpreise", prix remis à la cérémonie de clôture du Festival de Ludwigshafen, est Netto de Robert Thalheim. Le film, qui s'est vu remettre 50 000 euros, a reçu les félicitations enthousiastes du jury, composé de Leslie Malton, Nino Hoger, Peter W. Janssen, Ralph Schwingel et Peter Lilienthal. Ces derniers ont en effet loué la beauté du film, l'originalité du renversement qu'il opère et la simplicité sans larmoiement de la caméra, conduite par Yoliswa Gärtig. "Netto est une merveille" qui "nous a rendus heureux", ont-ils déclaré. Netto est l'histoire d'un fils (Sebastian Butz, qu'on a vu dans The Edukators et Kombat 16) qui essaie de remettre sur pied son père (Milan Peschel) démissionnaire, chômeur et alcoolique. Ce retournement d'autorité qui oblige l'enfant à rétablir l'adulte dans son rôle de parent donne lieu à des situations incongrues pour lesquelles le jeune réalisateur montre un vrai talent. Thalheim, dont ce film est le film de fin d'études (il sort de l'école de cinéma de Babelsberg), travaille ici un thème qui hante la jeune génération, obsédée par la réalité sociale, un matériau en général plus télévisuel. Le jury de Ludwigshafen a vanté l'utilisation judicieuse de la musique de Peter Tschernig (le Johnny Cash de l'Est) qui dialogue avec le récit tout au long du film. Netto, produit par Matthias Miegel et l'École de cinéma "Konrad Wolf", est distribué dans les salles allemandes par Stardust Filmverleih.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le documentaire Terre de transit (2Pilots Filmproduction) où Alexandra Sell suit pendant un an la vie d'une province allemande à travers quatre personnages, remporte une mention spéciale du jury. Le public a quant à lui désigné deux favoris ex-aequo: Die Blaue Grenze, une production Discofilm réalisée par Till Franzen et interprétée, entre autres, par Hanna Schygulla (muse de Fassbinder également dirigée par Godard, Agnès Varda, Marco Ferreri, Carlos Saura, Ettore Scola, Wim Wenders...), qui a d'ailleurs reçu un prix au début du festival pour l'ensemble de sa carrière, et SommerHundeSöhne (Slight changes in temperature and mind) de Cyril Tuschi, une histoire d'amitié inattendue produite par Friends Production et LaLa Films! que Zauberland Filmverleih distribuera en Allemagne dès le 8 septembre 2005.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy