email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES France

Salvatores enfin en salles

par 

Salvatores enfin en salles

Présenté en compétition officielle à la Berlinale 2003, L’été où j’ai grandi [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Gabriele Salvatores
fiche film
]
(Io non ho paura) du cinéaste italien Gabriele Salvatores débarque enfin mercredi 3 août sur les écrans français grâce à une distribution assurée par TFM Distribution sur une combinaison de 30 copies. Une belle opportunité pour les spectateurs de l’Hexagone de redécouvrir le travail de celui qui gagna l’Oscar du meilleur film étranger en 1992 avec Mediterraneo.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Coproduction européenne associant les Italiens de Colorado Film, Cattleya et Medusa Film, les Espagnols Alquimia Cinema et les Britanniques de The Producers Films, L’été où j’ai grandi est sorti en 2003 en Italie, en Espagne, en Belgique, en Suède, en Norvège, en Allemagne et en Grèce. Le long métrage a ensuite été distribué en 2004 en Suisse , aux Pays-Bas, en Finlande, en Hongrie, au Royaume-Uni, en Slovénie, en Autriche et au Danemark en 2004. Et le réalisateur a déjà enchaîné avec le thriller Quo Vadis, baby ? qui réussit une belle carrière dans les cinémas transalpins depuis le 27 mai dernier (plus d’1,8 million d’euros de recettes).

Jean-Paul Rougier, le directeur général de TFM, a expliqué à Cineuropa les raisons de cette sortie française tardive par rapport au reste du Vieux Continent: "Le film avait été acheté au départ par Miramax et nous avons ensuite conclu un accord à 50-50. Mais nous ne savions pas vraiment comment l’aborder car le lancement comme un thriller en Italie et sur les autres territoires n’avait eu qu’un succès mitigé. Donc nous avons repensé une campagne complètement nouvelle en commençant par trouver un nouveau titre, L’été où j’ai grandi, pour s’éloigner des titres italien et anglais (Io non ho paura, I'm not scared). Ce n’est pas un film facile à travailler car il n’a pas totalement emballé les salles art et essai, ni les circuits. Donc il fallait trouver une date où il soit possible d’exister. Le 3 août, nous sommes seuls sur ce créneau de films européens de qualité et nous allons réaliser une jolie sortie".

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.