email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Montpellier, capitale du cinéma méditerranéen

par 

Montpellier, capitale du cinéma méditerranéen

Ouverture sous le signe de La Movida madrilène pour la 27e édition du festival du Cinéma Méditerranéen de Montpellier qui sera lancé ce soir par El Calentito, le dernier film de Chus Gutiérrez. Jusqu’au 30 octobre, la manifestation proposera un tour d’horizon de la production de 21 pays méditerranéens en 251 films dont 125 inédits. Au menu figurent notamment des soirées spéciales, des avants premières et une sélection officielle de longs métrages, courts métrages, documentaires et d’œuvres expérimentales, sans oublier 12 rencontres et tables rondes, une "rétrospective Espagne : Femmes à la caméra", des hommages aux cinéastes Vittorio De Seta et Lucio Fulci, un programme "Cinecittà-Hollywood" et une Journée du scénario le 26 octobre avec les réalisateurs Philippe Faucon et William Karel.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Du côté de la compétition principale, 11 longs métrages seront en lice. Parmi eux Vento di terra [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Vincenzo Marra (lire l’interview), Tuning du Slovène Igor Sterk, Les Prénoms d'Alice de l’Espagnole Pilar Ruiz Gutiérrez, Go West d’Ahmed Imamovic (Bosnie-Croatie), la coproduction franco-belge La Trahison [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Faucon, Le Pain nu de Mohamed Rachid Benhadj (Italie-Algérie-France), Une merveilleuse nuit à Split du Croate Arsen Anton Ostojic et Mirage de Svetozar Ristovski (Macédoine-Autriche).
A signaler également les avant-premières de La Petite Jérusalem de la Française Karin Albou (consulter la news de la Semaine de la critique), de L'Enfant endormi de Yasmine Kassari (Belgique-France), de la coproduction franco-israélienne Free Zone [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Amos Gitaï (voir le compte-rendu du Festival de Cannes) et de Quo Vadis, Baby ? de l’Italien Gabriele Salvatores.

Dans la section Panorama, l’Italie a cette année la part belle avec Sous le soleil noir d’Enrico Verra, Vagues de Francesco Fei, La Passion de Josué le juif de Pasquale Scimeca (lire la critique), Apnée [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Roberto Dordit et Frères d'Italie de Roberto Quagliano. Mais les cinéphiles et les professionnels présents pourront aussi découvrir Chez l'oncle Idriz du Bosniqaque Pjer Zalica, Rue des Figuiers de Yasmina Yahiaoui (France), Dieu est-il cuisinier? du Grec Stergios Niziris et trois films espagnols: Loin du corps de Vicente Peñarrocha, Amor idiota de Ventura Pons et Semen, une histoire d'amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cesar Benítez
interview : Inés París & Daniela Fejer…
interview : Mariá Arellano - DeaAPlaneta
fiche film
]
du duo Daniela Fejerman - Inés París ( lire aussi le Focus).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.