email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Portugal

Don Quijote de Welles revisité

par 

Deux figures emblématiques de la littérature européenne se préparent à conquérir les écrans nationaux. Mais Dom Quijote d'Orson Welles et Arsène Lupin doivent se battre contre les productions américaines Elizabethtown et Flightplan.

Inspiré de l'oeuvre mythique de Cervantes, Dom Quijote fut un des projets les plus cher à Welles. Le réalisateur a travaillé pendant 14 ans sur le projet, mais le film ne fut présenté qu'après sa mort. La version de 40 minutes, monté par Costa Gavras avec le soutien de la Cinémathèque Française est, cependant, très incomplète. Au début des années 90, l'équipe d'El Silencio est plongée dans un long processus de recherche et de négociations afin d'obtenir du monteur italien Mauro Bonanni plusieurs séquences jamais vues. Avec Francisco Reiguera, Akim Tamiroff et Welles lui-même dans le casting, la version qu'Atalanta distribue aujourd'hui dans deux salles est un film de 116 minutes sur le parcours de Dom Quijote et de Sancho Panza en Espagne dans les années 60. Le pays y est présenté avec ses gens et ses traditions, en particulier les corridas dont Welles était amateur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le second titre européen de la semaine est Arsène Lupin de Jean-Paul Salomé. Vitoria Filme distribue dans trois salles cette coproduction entre la France, l'Espagne, l'Italie et le Royaume Unis, déjà vendue à 15 pays par TF1 International. Romain Duris interprète le voleur, Arsène Lupin, un mélange de Robin des Bois et de Don Juan, qui est impliqué dans une série de vols et de meurtres de sang froid. Au casting, on trouve aussi des acteurs réputés comme Kristin Scott Thomas, Pascal Greggory (Gabrielle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Eva Green (The Dreamers [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Bernardo Bertolucci
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy