email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Belgique

Amiens récompense La couleur des mots

par 

La Couleur des mots de Philippe Blasband, a reçu au 25ème Festival du Film d'Amiens le prix d'interprétation féminine pour son actrice principale, Aylin Yay et le Prix Signis. Produit par Olivier Rausin pour Climax Films, ce second long métrage sortira dans les salles belges en mars 2006, distribué par son producteur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Si La Couleur des mots est un film de fiction, comme le rappelle son réalisateur dans une note d'intention, il s'inspire d'une réalité douloureuse pour Philippe Blasband et Aylin Yay, couple à la ville et parents d'un petit garçon souffrant de dysphasie. A travers le personnage de Marie, une jeune femme dysphasique, le film explore le décalage qui s'instaure peu à peu entre ce personnage et le monde qui l'entoure, que cet handicap lui rend insaisissable et inaccessible. Présenté à Montréal, Namur ou encore Valladolid, le film a déjà reçu de la presse d'élogieuses critiques.

Diplômé de montage de l'INSAS, Philippe Blasband est un homme de lettres prolifique, romancier ("De cendres et de fumée", "l'Effet cathédrale", "Max et Minnie") dramaturge ("Jef", "Pitch", etc.), et ces dernières années, scénariste (La Femme de Gilles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Nathalie, J'ai toujours voulu être une sainte, ou encore Le Tango Rashevski). Passé derrière la caméra en 2002 pour son premier long métrage, Un honnête commerçant, ce belge d'origine iranienne, prépare un troisième film, Coquelicot, encore une fois avec Climax.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy