email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

EUROPEAN FILM AWARDS

Après Cannes, Michael Haneke récidive aux European Film Awards

par 

Après Cannes, Michael Haneke récidive aux European Film Awards

Après Barcelone l'an dernier, la 18ème Cérémonie des European Film Awards s'est déroulée dans l'immense salle Arena à Berlin ce samedi 3 décembre, devant quelque 1200 professionnels venus des quatre coins de l'Europe. Placée sous le thème de la musique au cinéma, cette soirée -de plus de trois heures !- était ponctuée d'extraits de musiques de films interprétées par l'orchestre symphonique belge Vlaams Radio Orkest et ses "80 musiciens du Platteland" comme les surnommait le présentateur de la cérémonie, l'acteur allemand Heino Ferch.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Outre le Prix Fipresci, le Prix du Montage, le Prix d'interprétation masculine pour Daniel Auteuil et le Prix de la Mise en scène, Caché [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Margaret Menegoz
interview : Michael Haneke
fiche film
]
(voir le Focus) de Michael Haneke (Autriche/France/Allemagne/Italie) a remporté le Prix du Meilleur Film Européen 2005. "Quand j'ai d'abord reçu le Prix de la mise en scène et le Prix de la Critique comme à Cannes, j'ai eu une impression de déjà vu et j'ai bien craint ne pas recevoir le Prix du Meilleur Film !" s'est exclamé Michael Haneke en montant une dernière fois sur scène.

On se rappelle l'exploit de Goodbye Lenin! [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Wolfgang Becker
fiche film
]
, voici deux ans à Berlin. Sophie Scholl - Die Letzten Tage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marc Rothemund (Allemagne) a presque renouvelé cette performance en remportant le Prix de la Meilleure Actrice pour Julia Jentsch mais également les Prix du Public Jameson pour le réalisateur et l'actrice. Tout comme Goodbye Lenin!, le sujet de Sophie Scholl qui lui relate l'authentique histoire d'une résistante allemande durant la guerre, renforce évidemment l'importance de ce prix aujourd'hui à Berlin.

Pour corroborer la surprenante mise en scène culinaire de la soirée, Sandrine Bonnaire, venue remettre le prix du scénario au film hollandais Paradise Now [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, rappelait à juste titre les trois ingrédients de la recette d'un bon film selon Hitchcock : un bon scénario, un bon scénario et un bon scénario. Le Prix de la Musique couronnait le poignant Hotel Rwanda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Don Cheadle
interview : Terry George
fiche film
]
tandis que le Prix du Décor revenait assez justement à Un long dimanche de fiançailles et la Meilleure Photo était attribué au film Don't Come Knocking [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Wim Wenders, par ailleurs Président de l'Académie.

Comme l'ont souligné les lauréats, la plupart de ces films ont vu le jour grâce à la coproduction de plusieurs pays européens, réunissant différentes cultures, non pour le pire mais bien souvent pour le meilleur.

La soirée a été portée à son comble lors des deux hommages rendus à des personnalités marquantes du cinéma européen. L'un à l'acteur écossais, Sir Sean Connery, pour l'ensemble de sa carrière. L'acteur a reçu sa récompense des mains de Jean-Jacques Annaud qui n'a pas manqué de révéler quelques anecdotes du tournage du Nom de la Rose. L'autre au compositeur de musique Maurice Jarre pour son travail dans le cinéma mondial avec des films tels que Lawrence d'Arabie ou Paris brûle-t-il ?

Dans le cadre des European Film Awards, c'est un week-end tout entier qui a été dédié à la musique de film. Ainsi, à l'initiative du Festival International du Film de Gand, l'Académie Européenne accueillait, la veille, un concert "The Music of the Image", où se juxtaposaient les mélodies les plus célèbres du cinéma, en présence de leurs auteurs européens : Bruno Coulais (Microcosmos), Frédéric Devreese (Un Soir, un train), Gabriel Yared (The English Patient), Alberto Iglesias (Parle avec elle [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Stephan Warbeck (Shakespeare in Love), Maurice Jarre (Lawrence d'Arabie) et Dirk Brossé (Daens), ce dernier assurant également la direction de l'orchestre.

Toujours sur ce thème, l'Académie Européenne du Cinéma organisait un colloque intitulé "The Agony and The Ecstasy – Being a Film Composer", animé par le journaliste musical de la BBC, Tommy Pearson. Lors de cette rencontre, les compositeurs ont pu échanger leurs expériences et méthodes de travail, leurs collaborations avec les cinéastes, ainsi que leur approche personnelle du cinéma européen face au cinéma hollywoodien. "La différence entre le cinéma américain et le cinéma européen se traduit aussi dans la composition musicale" reconnaît d'ailleurs Dirk Brossé.

L'année prochaine, la cérémonie se déroulera à Varsovie, avant de revenir à Berlin en 2007.

Liste complète des European Film Awards 2005

Film Européen 2005
Caché, France/Autriche/Allemagne/Italie
de Michael Haneke

Réalisateur Européen 2005
Michael Haneke pour Caché, France/Autriche/Allemagne/Italie

Actrice Européenne 2005
Julia Jentsch pour Sophie Scholl, Les derniers jours [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Allemagne

Actor Européen 2005
Daniel Auteuil pour Caché, France/Autriche/Allemagne/Italie

Scénaristes Européen 2005
Hany Abu-Assad & Bero Beyer pour Paradise Now, Pays-Bas/Israël/Allemagne/France

Directeur Photo Européen 2005
Franz Lustig pour Don't Come Knocking, Allemagne

Compositeur Européen 2005
Rupert Gregson-Williams & Andrea Guerra pour Hotel Rwanda, Angleterre/Afrique du Sud/Italie

Monteur Européen 2005
Michael Hudecek & Nadine Muse pour Caché, France/Autriche/Allemagne/Italie

Directeur Artistique Européen 2005
Aline Bonetto pour Un long dimanche de fiançailles, France

Prix pour l'ensemble de la carrière 2005
Sir Sean Connery, Royaume-Uni

European Achievement in World Cinema 2005
Maurice Jarre, France

Prix Fassbinder 2005
Accused de Jakob Thuesen, Danemark

Prix Fipresci 2005
Caché de Michael Haneke, France/Autriche/Allemagne/Italie

Prix ARTE, documentaire 2005
Un dragon dans les eaux pures du caucase, de Nino Kirtadzé, France

Prix UIP, court métrage 2005
Undressing my mother de Ken Wardrop, Irlande

Prix Screen International, Fim non-Européen 2005
Good night, and good luck de George Clooney, USA

Prix Jameson du Public 2005 – Meilleur Réalisateur Européen
Marc Rothemund pour Sophie Scholl, Les derniers jours

Prix Jameson du Public 2005 – Meilleur Acteur Européen
Orlando Bloom dans Kingdom of Heaven

Prix Jameson du Public 2005 – Meilleure Actrice Européenne
Julia Jentsch dans Sophie Scholl, Les derniers jours

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy