email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Film Indépendant Européen : Appel à candidatures

par 

Il reste moins d'un mois avant la clôture le 10 février des inscriptions pour la première édition du Festival du Film Indépendant Européen qui se déroulera à Paris du 22 au 25 mars 2006. Egalement baptisé ECU Film Festival, la manifestation pilotée par Scott Hillier a pour objectif non seulement de créer un évènement rassemblant le meilleur de la production indépendante du Vieux Continent à l'image du Sundance à ses débuts, mais aussi de faire voyager les films primés puisqu'ils seront ensuite projetés à Los Angeles, Sydney, New York, Toronto, Moscou et Pékin. Et au-delà des cinéastes, le festival parisien qui est soutenu par le Centre National de la Cinématographie (CNC) accueillera également des professionnels, producteurs, distributeurs, vendeurs internationaux et agents artistiques. Selon Scott Hillier, "les réalisateurs indépendants européens sont souvent très peu connus en dehors de leurs pays d'origine. Mais je crois fermement que ce festival nous permettra de montrer que le label Made in Europe est tout aussi bon que le Made in America. Il faut donner au public, qui se lasse de plus en plus du cinéma stéréotypé, la possibilité de voir les chefs d'ouvres produits par le Vieux Contient".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La compétition 2006 est ouverte à dix catégories, dont sept exclusivement dédiées aux productions indépendantes européennes: long métrage de fiction, court métrage de fiction, long métrage documentaire, court documentaire, film d'école, ouvre d'animation et cinéma expérimental. Par ailleurs, une catégorie reportage est accessible aux candidats du monde entier alors que les non-Européens pourront participer dans trois sections spécifiques (long et court métrage de fiction, long métrage documentaire).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy