email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2006 Royaume-Uni

Rendez-vous avec Revolution Films

par 

Rendez-vous avec Revolution Films

Trois ans après l'Ours d'or obtenu pour In This World, le réalisateur anglais Michael Winterbottom revient en force à la Berlinale avec deux casquettes, celle de cinéaste présentant son nouveau docu-fiction, le controversé The Road to Guantanamo, qui sera projeté en compétition officielle, et celle de producteur associé de Snow Cake, un film de Marc Evans choisi pour ouvrir le festival le 9 février. Ces deux films sont produits par Winterbottom et la maison de production d'Andrew Eaton, Revolution Films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

The Road To Guantanamo est un film politique inspiré de l'histoire des "trois de Tipton", trois musulmans originaires du Royaume-Uni capturés en Afghanisthan et faits prisonniers à Guantanamo pendant deux ans avant d'être relaxer. Ce travail, qui utilise aussi bien de véritables reportages et interviews que des éléments fictionnels, a d'abord été conçu comme un téléfilm pour Channel 4.

Snow Cake est une coproduction anglo-canadienne entre Revolution Films (qui a également produit Resurrection Man, le précédent film d'Evans) et Rhombus Media. Ce film raconte l'histoire d'un chauffeur (Alan Rickman) qui se lie d'une amitié étrange mais cathartique avec Linda (Sigourney Weaver), excentrique mère de famille autiste, et a une liaison passionnée avec la voisine de sa nouvelle amie (Carrie-Anne Moss) après l'accident de la fille de Linda. Ce film financé grâce au UK Film Council est vendu à l'International par Fortissimo Film Sales, qui a déjà signé des accords de distribution avec A-Film (Benelux), Village Roadshow (Grèce), Monolith (Pologne), Lusomundo (Portugal) et Svensk Film (Scandinavie).

Avant même d'attirer l'attention des médias autour de son docu-fiction, Winterbottom, cinéaste prolifique capable de boucler deux projets différents la même année, est actuemment en période de promotion au Royaume-Uni avec son dernier film, A Cock & Bull Story, adaptation très libre du classique de Laurence Sterne, le fameux roman "Vie et opinions de Tristram Shandy" (lire l'article). Cette approche burlesque de la création d'un film sera distribué dès demain par Redbus Film Distribution, et c'est la société The Works qui s'occupe des ventes internationales.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy