email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2006 Marché / France

Des ventes médiatiques pour les sociétés hexagonales

par 

Les vendeurs internationaux français présents au Marché du Film cannois ont adopté un profil assez peu communicant lié principalement à l’étirement des périodes de négociation jusqu’aux semaines suivant le festival et au déficit de titres-choc entraînant l’engouement instantané des acheteurs. Cependant, au-delà des ventes de Films Distribution qui a affiché fièrement ses résultats (lire l’article), plusieurs "deals" ont été révélés en fanfare. Ainsi UGC a complété les ventes du Concile de Pierre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Guillaume Nicloux en ajoutant à son tableau de chasse le Portugal (Prisvideo), la Corée, la Thaïlande, Hong Kong, le Moyen-Orient et l’Argentine. Par ailleurs, des préventes ont été conclues pour Le héros de la famille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Thierry Kilfa avec le Benelux (Les Films de L'Elysée), la Suisse (JMH), le Japon, l’Argentine et la Russie, ainsi que pour Le Témoin d’André Téchiné avec l’Italie (01 Distribuzione), le Benelux (Lumière) et l’Espagne (Vertigo Films).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Du côté des ventes de prestige pour le territoire américain, TF1 International a vendu sur promorel La vie en rose d’Olivier Dahan à Picturehouse, un film qui a séduit globalement de nombreux acheteurs dont Constantin pour l’Allemagne et Icon au Royaume-Uni). Pour sa part, Celluloïd Dreams a mené à bien les négociations sur Persepolis de Marjane Satrapi – Vincent Paronnaud avec Sony Pictures Classics qui a également acheté à EuropaCorp Angel A [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Luc Besson. Très jolie performance aussi pour Wild Bunch puisque la Weinstein Company a acquis Cronica de una fuga de Israel Adrián Caetano, un titre qui s’est vendu sur de très nombreux territoires. Et StudioCanal n’a pas chômé non plus en matière de projets en prévendant My Blueberry Night de Won Kar-wai sur une quinzaine de territoires. Autant d’annonces qui seront complétées la semaine prochaine par Cineuropa quand les équipes de vendeurs de retour à Paris auront fait leurs bilans détaillés. p>

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy