email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

KARLOVY VARY IFF République Tchèque

Les Tchèques protestent à grand coups de films

par 

En termes de protestation, le nombre fait toujours la force ; c'est en tous cas ce que semble penser l'industrie du cinéma tchèque, qui portera au très prochain Festival de Karlovy (30 juin – 8 juillet) un total de 28 films et documentaires nationaux et sera ainsi mieux représentée que (presque) jamais à cet événement tchèque de première catégorie au niveau mondial.

Le Centre tchèque pour le cinéma et les réalisateurs natifs n'ont pas voulu manquer l'occasion de montrer ainsi que l'industrie du cinéma tchèque, malgré son mécontentement quant au rejet par le Parlement de la nouvelle loi sur le cinéma, ne chôme pas. La délégation tchèque est menée par les films suivants : Beauty in Trouble (Kráska v nesnázích) de Jan Hrebejk, présenté en compétition officielle, Indian and the Nurse (Indián a sestricka), oeuvre de Dan Wlodarczyk soutenue par le Programme MEDIA et projetée dans la section "East of the West", Shut Up and Shoot Me [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Sklapni a zastrel mi) de Steen Agro (section "Sélection des critiques de Variety"), Kha-chee-pae (Chacipe) de Miroslav Janek, Other Worlds (Jiné svety) de Marko Skop et Sold (Prodáno) de Lucie Králová, en compétition dans la catégorie "documentaires".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

18 autres productions tchèques seront disponibles pour des projections presse ou marché. Le reste de ce contingent a évidemment à sa tête le drame qui a fait l'événement la saison passée : Something Like Happiness [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bohdan Slama
interview : Pavel Strnad
fiche film
]
(Stesti) de Bohdan Slama, Conque d'or au Festival de San Sebastian et vainqueur des Lions tchèques 2006.

Certains films méritent aussi d'être cités, à savoir des comédies qui sont devenues d'énormes succès au box-office 2006 : Holiday Makers (Úcastníci zájezdu), du nouveau réalisateur Jirí Vejdelek’s, The Rafters (Raftaci) de Karel Janák et Taming Crocodiles (Jak se krotí krokodýli) de Marie Polednáková.
Deux longs métrages soutenus par le Programme MEDIA de l'Union Européenne seront également disponibles à Karlovy Vary : Lunacy [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Sileni) de Jan Svankmajer et Fimfarum 2 d'Aurel Klimt.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.