email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SAN SEBASTIAN 2006 Allemagne

Emma’s Bliss en compétition dans Nouveaux Réalisateurs

par 

Emma’s Bliss [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Emmas Glueck) de Sven Taddicken a été présenté en première mondiale vendredi passé durant la 54ème édition du Festival du Film de San Sebastian. Le film est sélectionné dans la section Zabaltegi – nouveaux réalisateurs, consacrée à des nouveaux films de jeunes réalisateurs.

La première affichait sold-out et fut accueillie par un public plus qu'enthousiaste. Taddicken, le réalisateur et l'actrice tenant le rôle principal, Joerdis Triebel, étaient à San Sébastian pour présenter le film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film raconte l'histoire d'Emma et Max. Emma (Joerdis Triebel) vit toute seule, et élève des cochons, dans une vieille ferme de famille délabrée et couverte de dettes. Elle traite ses cochons avec amour et tendresse jusqu'à leurs derniers moments, lors de l'abattage.

Max (Juergen Vogel) est un vendeur de voitures solitaire, qui souffre continuellement de douleurs à l'estomac. Lors d'une visite chez le médecin, il apprend qu'il n'en a plus pour longtemps. Sous l'impulsion d'une réaction excessive, il vole de l'argent à son seul ami, réserve un billet d'avion pour s'enfuir loin. En route, Max fait un accident avec sa Jaguar, et atterit sur la ferme d'Emma, où il va découvrir que le vrai bonheur est souvent à deux pas de chez soi.

La coproduction germano-suisse So Long [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Wir werden uns wiederseh'n) de Stefan Hillebrand et Oliver Paulus fait également partie de la section Zabaltegi – nouveaux réalisateurs. Ce film raconte l'histoire de trois personnes qui se rencontrent sur leur lieu de travail, une maison de repos, et tombent amoureux. De l'extérieur, tout semble parfait, mais de l'intérieur, leurs existences ressemblent à une lutte perpétuelle. Le film est produit par Hillebrand pour Frischfilm et par Paulus pour la société de coproduction suisse Motorfilm.

47 films d'Ernst Lubitsch sont présentés dans Retrospective qui lui est consacrée cette année, ainsi que la première mondiale du documentaire Ernst Lubitsch in Berlin de Robert Fischer. Dans ce document, Nicola, la fille de Lubitsch remonte le fil de l'histoire avec l'aide d'historiens du cinéma, et d'experts de son oeuvre, ainsi que de quelques réalisateurs allemands contemporains de renom. Cette rétrospective est organisée avec le soutien de la Fondation Friedrich-Wilhelm-Murnau.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy