email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FÊTE DU CINÉMA DE ROME Compétition

Iosseliani et l'ivresse du pouvoir

par 

De la Fête du Cinéma de Rome nous arrive une parabole sur l'ivresse du pouvoir, cette maladie dont nous sommes tous atteints à divers degrés, une tentation à laquelle peu de gens échappent, mais certains y parviennent.

Le maître géorgien du cinéma Otar Iosseliani nous revient après Lundi matin, Ours d'Or de la Berlinale 2002 – avec une fable qui s'enracine dans les pentes glissantes de la réalité. Le personnage central de Jardins en automne [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
– en compétition au festival – est un ministre dont la vie commence alors que le pouvoir lui est enlevé.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"J'ai toujours aimé ce passage où le roi devient vagabond", a expliqué Iosseliani, “c'est un paradoxe très ancien. A l'époque, Il arrivait souvent aux puissants de ce monde de se déguiser pour observer de plus près les manants. Je ne pense pas que Berlusconi décide un jour de travailler comme jardinier, mais nous pouvons le fantasmer, Si j'étais lui, je le ferais. En tant que simples mortels, nous observons ces gens ivres de pouvoir, diriger le monde entier, sûrs et certains de là où ils vont, en réalité, vers la catastrophe. Mon personnage est un homme frappé par cette névrose de l'omnipotence, qui découvre comme c'est agréable parfois de descendre de son piédestal et d'être accepté par tous".

Michel Piccoli, qui se décrit lui-même comme un de ces acteurs anti-cliché par excellence, est méconnaissable dans un rôle féminin unique: "je dois toujours disparaître au profit du personnage créé par le réalisateur", explique-t-il amusé?

Le film, sorti en France en septembre, sera distribué à partir du 20 ocobre en Italie par Mikado.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy