email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Irlande

81% de plus pour le cinéma et la télévision

par 

Selon le rapport IBEC 2006 de la Fédération pour l'audiovisuel, publié la semaine dernière, le total des dépenses effectuées en Irlande dans le secteur du cinéma et de la télévision s'élève de 79M € par rapport à 2005, passant de 96,6M € à 175,7M € en 2006 (selon les estimations).

Ce retour à l'investissement constaté cette année est une bonne nouvelle pour l'industrie, en particulier pour le long métrage, qui avait accusé une baisse de production de 50% l'année dernière par rapport à 2004. Pour relever les défis que constituent, d'une part, la présence dans le monde d'autres centres importants, d'autre part, le bas niveau de production enregistré en 2005, le gouvernement irlandais a augmenté le budget de l'IFB (Irish Film Board) de 21% (pour atteindre 19,4M €) et introduit des améliorations à la section 481 sur les incitations fiscales à la production de films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cependant, pour les membres-clef de l'industrie et les représentants de la Fédération pour l'audiovisuel (comme Kevin Moriarty et Andrew Lowe, directeurs respectifs d'Ardmore Studios et Element Films), ces mesures ne suffisent pas. Dans le rapport de la Fédération, Lowe en appelle au gouvernement pour qu'il s'engage à prolonger la section 481 jusqu'au 31 décembre 2012, et à améliorer le système d'incitation fiscale dans son prochain budget (début 2007) grâce aux mesures suivantes :

-Extension de la part exonérable de chaque unvestissement des 80% actuels à 100%, pour les productions indigènes.
-Modification de la définition des investissements qualifiés de manière à ce qu'elle comprenne toutes les activités cinématographiques en Irlande.
-Augmentation du plafond des fonds disponibles pour chaque projet selon la section 481 des 35M € actuels à 50M €.
-Augmentation du plafond pour chaque investissement de 31 750 € à 50 000 €.

Le ministre de la Culture irlandais John O'Donoghue a ainsi commenté le rapport : "On ne peut pas nier le succès substantiel du système prévu par la section 481, qui a à cette date permis à 30 projets d'être certifiés cette année, pour un budget total de plus de 180M €". Le ministre a ajouté que la révision de la section 481 se fondera sur le succès qu'on lui constatera au fil du temps. Il a également confirmé son engagement d'étudier des manières nouvelles et innovantes de développer le secteur du cinéma en Irlande.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy