email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2007 Suisse

Forum helvétique

par 

Le Forum international du jeune cinéma de la 57e Berlinale (8 au 18 février) accueille trois fictions et deux documentaires suisses. Après Lenz [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
l’an dernier, Thomas Imbach est de retour à Berlin avec I was a Swiss Banker (Bachim Film), où un conseiller en placement découvre l’amour éternel sur une île déserte… Jeanne Waltz y présente son premier long métrage de fiction, Pas douce [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jeanne Waltz
interview : Pierre-Alain Meier
fiche film
]
(Thelma Film), drame sentimental interprété par la jeune actrice française Isild Le Besco.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Lauréat du Prix du cinéma suisse en 2005 avec Accordion Tribe, Stefan Schwietert présente Heimatklänge (Maximage Filmproduction), son nouveau documentaire musical sur l'instrument le plus primitif de tous : la voix humaine. La sélection compte encore Chrigu (Xefilms), que Jan Gassmann dédie à Christian Ziörjen, coauteur de ce portrait mort d’une tumeur au cerveau durant le tournage. Et une coproduction minoritaire de la société bâloise Cineworx, Madonnen de la réalisatrice allemande Maria Speth, complète la présence helvétique au Forum berlinois.

En attendant que soit révélé tout le programme, rappelons encore la présence du comédien Nils Althaus (lire l'interview), révélé par son premier rôle au cinéma dans Breakout de Mike Eschmann, qui représente la Suisse à la 10e édition des Shooting Stars (10 au 12 février).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.