email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

DISTRIBUTION Suède

Le cinéma suédois en plein regain

par 

Cette année a commencé sur les chapeaux de roue pour le cinéma suédois, tant que le plan national qu'au niveau international. Cinq productions locales sont en ce moment dans le Top 10 du box-office et six oeuvres (longs et courts métrages) seront présentées au Festival de Berlin.

Les cinq films suédois du Top 10 sont : les longs métrages pour enfants Rosa: The Movie de Manne Lindwall (2) et Lina’s Diary de Hella Joof (3), la comédie Göta Canal 2 (4ème avec quelques 800 000 entrées), le drame Suddenly (Underbara äskade) [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Johan Brisinger (7ème avec près de 200 000 spectateurs) et All About My Bush de Martina Bigert (10).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

"Quel début d'année prometteur !", a commenté Cissi Elwin, directrice de l'Institut suédois pour le cinéma. "Ma visite au Festival de Göteborg s'est avérée galvanisante. L'ambiance et les discussions sur le cinéma suédois allaient vraiment bon train. Il y a des cinéastes très doués ici, des talents que l'Institut veut soutenir le plus possible".

Elwin a été nommée à la tête de l'Institut il y a presque un an. Les premiers mois, elle est restée discrète, mais la lente et inexorable diminution du nombre d'entrées vendues par les productions nationales l'ont engagée à annoncer, au mois de novembre, une réorganisation complète de l'Institut et l'élaboration d'une stratégie de production nouvelle consistant à faire moins de films, mais des films meilleurs.

Hélas, Elwin ayant dû annuler son séjour à Berlin pour des raisons personnelles, elle ne pourra pas y célébrer l'exceptionnelle représentation du cinéma suédois au festival avec le reste de la délégation suédoise et les représentants de l'industrie.

Le lauréat des Guldbagge Kidz in Da Hood [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, d'Ylva Gustavsson et Catti Edfeldt, sera projeté dans la section Generation Kplus. When Darkness Falls, d'Anders Nilsson, est au programme de Panorama et trois courts métrages sont en lice dans la catégorie Generation Kplus.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy