email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Survivre avec les loups dans la violence des hommes

par 

Direction une ferme isolée près de Gérardmer dans les Vosges pour l’équipe de Survivre avec les loups de Véra Belmont, coproduction franco-belge dont le tournage devrait se terminer en mai.
Quatrième long métrage de la cinéaste-productrice qui n’était pas passée derrière la caméra depuis près de douze ans, Survivre avec les loups est inspiré de l’histoire vraie de Misha Defonseca durant la seconde guerre mondiale. Au casting figurent la jeune Mathilde Goffart, Yaël Abecassis (Va, vis et deviens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Denis Carot
interview : Didar Domehri
interview : Radu Mihaileanu
fiche film
]
), Guy Bedos, Benno Fürmann (Joyeux Noël [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christian Carion
interview : Christophe Rossignon
fiche film
]
), Michèle Bernier, Franck De La Personne et Anne-Marie Philippe.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Agée de 8 ans en 1942 et de confession juive, Misha (Mathilde Goffart) vit à Bruxelles en changeant sans cesse d’école et de domicile jusqu’à ce que ses parents soient arrêtés par la Gestapo et déportés. La famille qui la cache étant sur le point de la livrer aux Nazis, la petite fille s’enfuit et prend la direction de l'Est vers laquelle ses parents auraient été envoyés. Une véritable odyssée s’ensuit qui la conduira jusqu’en Ukraine, avec la traversée de la Belgique, de l'Allemagne et la Pologne, le froid et la faim et surtout la rencontre avec les loups.
Misha adopte leurs comportements et se fait accepter par une meute qui l’aidera à survivre dans une Europe où règne la violence des hommes.

Produit par la société de la cinéaste Stéphan Films et par Hubert Toint pour les Belges de Saga Film, Survivre avec les loups qui a été préacheté par Canal + et CinéCinéma bénéficie d’un budget de 7 millions d’euros. A noter que la musique sera composée par Emilie Simon (La marche de l’Empereur [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
). Le tournage qui a démarré en Franche-Comté (région soutenant le film) en novembre dernier dans la zone des lacs du Jura s’est poursuivi en janvier à Strasbourg (également soutien financier via la CUS et la région), notamment dans les combles des Haras nationaux. De nouvelles prises de vues dans le Haut-Doubs sont envisagées à moins que l’équipe ne prenne en mars-avril le chemin de l’Allemagne sous réserve d’une coproduction actuellement en négociations. Bac Films distribuera le film en novembre 2007 sur les écrans français, Wild Bunch pilotant les ventes internationales démarrées à l’actuel European Film Market de Berlin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.