email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Norvège

Le Fonds norvégien soutient Troell, Saleh et Toye

par 

Le Fonds norvégien pour le cinéma a accordé son soutien à trois coproductions norvégiennes minoritaires : Maria Larsson’s Everlasting Moment, du vétéran suédois Jan Troell, Metropia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, film d'animation pour adultes de Tarik Saleh et The Spring Ritual, du Belge Patrice Toye.

Maria Larsson’s Everlasting Moment, dont le tournage vient de commencer, est un drame épique dont l'action se déroule en Suède au début des années 1900. Ce film, interprété par Mikael Persbrandt, Jesper Christensen et Maria Heiskanen, est produit par by Final Cut (Danemark) en coproduction avec Göta Film (Suède), Motlys Film (Norvège) et Blind Spot (Finlande). Le fonds norvégien a versé 183 000 € du budget de 4,8M €.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Metropia est le premier film d'animation de Saleh, réalisateur de 34 ans d'origine égyptienne et suédoise. L'histoire se passe dans une Europe terrifiante pas si lointaine de nous que cela. Le monde est à court de pétrole et un réseau de métro forme désormais un labyrinthe géant sous toute l'Europe. Roger, de Farsta (dans la banlieue de Stockholm), tâche d'éviter le métro, mais quand il se rend compte que sa vie n'en est pas moins contrôlé dans les moindres détails, il décide de se libérer. Pour réussir, il a besoin de l'aide de Nina, top-model.

"La frontière entre l'animation et le cinéma de fiction filmé est de plus en plus floue. À l'avenir, le public perdra sa tendance à créer des typologies pour les films. Metropia est en avance sur son temps", explique le scénariste-réalisateur. Atmo Production (société co-fondée par Saleh en 2003 à Stockholm) produit ce film avec Mikael Olsen de Zentropa (Danemark) et Erik Vogel de TordenFilm (Norvège), en association avec SVT, Film I Väst et Sandrew Metronome.

En termes de soutiens, le film est épaulé par le Nordic Film & TV Fund, Eurimages, Media Plus, les Instituts suédois et danois pour le cinéma, ainsi que le Fonds norvégien, qui a accordé 98 000 € pour financer le projet au budget de 3,6M €. Le tournage débutera en septembre prochain.

Les ventes internationales des deux films sus-mentionnés sont assurées par Trust Film Sales.

Le tournage du deuxième long métrage de Toye (Rosie), The Spring Ritual, doit commencer au mois de mai. Le scénario, conçu par le Norvégien Bjorn Olaf Johannessen,a remporté le Prix NHK des réalisateurs du monde de Sundance. Il s'agit ici de Tomas qui, après avoir mis en scène sa propre mort pour aller vivre une nouvelle vie, se rend compte de tout ce qu'il perd. Il revient alors chez lui dans l'espoir de retrouver sa femme, mais la vie qu'il a délaissée a bien changé depuis, et ce irrévocablement.

Ce projet est produit en Belgique par Vincent Tavier (La Parti), en coproduction avec Christian Fredrik Martin (de la société norvégienne Friland Film). Le Fonds norvégien pour le cinéma a attribué à ce film 116 303 € des 2,5M qu'il coûtera. Le public norvégien découvrira The Spring Ritual en 2008 par le biais de Sandrew Metronome.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy