email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Belgique

Artémis sur deux fronts : Jacques Doillon lance Le premier venu en France

par 

De l'autre côté de la frontière belge, en Picardie, et pour 6 semaines, Le premier venu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jacques Doillon vient d'entrer en tournage cette semaine. Coproduit par Artémis, producteur exécutif du film avec Liaison cinématographique, structure française mise en place par Artémis, Samsa Film et Nord-Ouest Production, le film bénéficie d'un budget d'1,37 millions d'euros, avec l'Avance sur Recettes du CNC, l'acquisition des droits de distributions par Pyramide pour la France et Cinéart pour le Bénélux et le préachat des télévisions Canal + et RTBF.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Après le très beau Raja, présenté en compétition officielle à Venise en 2003, le réalisateur français revient à ses thèmes de prédilection : les tourments de l'adolescence, ses fièvres et ses émois. Il retrouve aussi deux des comédiens qu'il a découverts, Gérald Thomassin (Le Petit criminel - 1991) et Guillaume Saurrel (Carrément à l'Ouest - 2001) et s'adjoint les talents de Clémentine Beaugrand pour incarner une jeune fille issue d'un milieu aisé qui ne s'y reconnaît pas, s'ennuie et décide d'aimer de la manière la plus désintéressée, en donnant ses sentiments au "premier venu".

Pendant ce temps, J'aurais voulu être danseur, le nouveau film d'Alain Berliner (lire l'interview) s'apprête à sortir en salle ; Pas sérieux s'abstenir, le second film de Miel van Hoogenbemt après Miss Montigny [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, est en postproduction (lire la news tournage; quelques projets de taille sont en cours de développement comme L'étage des morts de Gilles Béat, un polar porté par Liaison en France ou la coproduction avec la France et l'Italie, The Times that Remains du Palestinien Elia Suleiman. Artémis ne chôme pas, c'est le moins qu'on puisse dire.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.