email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France / Allemagne

"Retrait des troupes" aux frontières

par 

"Retrait des troupes" aux frontières

Le tournage du nouveau film d'Amos Gitai, Désengagement, s'achèvera samedi dans les environs de la ville allemande de Cologne. Le réalisateur du film ayant remporté le prix de l'interprétation 2005 de la meilleure actrice (Free Zone [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) devrait être prêt, le mois prochain, à présenter sur la Croisette le dernier volet de sa trilogie sur les frontières - après Free Zone (2005) et Promised Land (2001).

Désengagement est le fruit de la première collaboration de Gitai avec l'actrice Juliette Binoche, qui y incarne une française d'origine israëlienne qui, après la mort de son père, rencontre son demi-frère et se retrouve à chercher sa fille en Israël au moment du soi-disant retrait des troupes du pays de la bande de Gaza, en 2005.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film est également interprété par les vétérans Jeanne Moreau et Hanns Zilschler, ainsi que par l'acteur israëlien Liron Levo et la Palestinienne Hiam Abbas, qui ont tous deux déjà travaillé avec le cinéaste.

Le tournage de ce dernier projet en date de Gitai s'est fait avec la participation de trois pays : la France, Israël et l'Allemagne. Les scènes tournées en Allemagne se passent toutes à bord d'un train et le paysage allemand doit passer pour des endroits de France et l'Italie.

Le directeur de la photographie est l'Autrichien Christian Berger, qui a déjà filmé Binoche dans Caché [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Margaret Menegoz
interview : Michael Haneke
fiche film
]
de Haneke, mais n'a encore jamais collaboré avec Gitai.

Désengagement est une coproduction israëlo-européenne mise en place par Agav Hafakot et Hamon Hafakot (Israël), Agav Films/ Agat Films & Cie (France), R&C Produzioni (Italie) et Pandora (Allemagne). Le film a reçu le soutien financier d'Eurimages, Arte France Cinéma et du Filmstiftung NRW. Ce dernier, qui épaule généralement plutôt des productions télévisées, est particulièrement ravi d'avoir un film d'auteur européen en tournage dans la région. Madame Droste-Deselaers, du fonds régional, a déclaré : "Cela compte vraiment pour nos talents locaux de faire l'expérience de ce qu'est le travail sur une production internationale".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy