email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2007 Espagne

Jaime Rosales ramène sa solitude sur la Croisette

par 

Jaime Rosales ramène sa solitude sur la Croisette

La sélection pour la section Un Certain Regard n’ayant pas encore été entièrement annoncée – selon le directeur artistique du festival de Cannes, Thierry Fremaux, trois ou quatre titres seront dévoilés dans les jours qui suivent –, le seul titre espagnol sélectionné pour le moment est La Soledad [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(litt. "solitude"), du réalisateur de 37 ans Jaime Rosales.

Rosales, lauréat du Prix FIPRESCI en 2003 avec son premier film, The Hours Of The Day, projeté à Cannes dans la section parallèle La Quinzaine des Réalisateurs, revient cette année avec un mélodrame qui se déroule dans la banlieue de Madrid. Le scénario, composé par Enric Rufas et Rosales lui-même, suit la vie de trois femmes : Adela (Paloma Mozo), qui a perdu son bébé lors d’une attaque terroriste dans un bus, sa collocataire Inés (Mirian Correa) et Antonia, la mère d’Inés (Petra Martínez), chez les médecins viennent de déceler un cancer.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La Soledad, produit par Fresdeval Films, In Vitro Films S.A. et Wanda Vision S.A., était déjà le seul projet espagnol sélectionné à la 22ème édition du marché CineMart du Festival de Rotterdam.

Jaime Rosales, né en Catalogne, a fait des études de management avant de s’installer à Cuba pour étudier à l’école de cinéma de San Antonio de Baños puis de déménager en Australie, où il s’est inscrit à l’Ecole australienne de cinéma, télévision et radio. En plus du FIPRESCI sus-mentionné, son curriculum comprend également deux nominations aux Goyas.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy