email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2007 Marché / Allemagne

Le line-up de Beta Cinema

par 

À Cannes, la société de ventes munichoise Beta Cinema, représentée par son directeur exécutif, Dirk Schuerhoff, et par le directeur des ventes et acquisitions, Andreas Rothbauer, propose un catalogue très attrayant où l'on retrouve des favoris des festivals internationaux et du public allemand.

Dans la première catégorie, on peut citer le compétiteur berlinois The Counterfeiters [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stefan Ruzowitzky (Anatomy), film interprété par Karl Markovics, August Diehl et Devid Striesow qui retrace l'histoire vraie de prisonniers juifs forcés de mettre leurs talents de faux –monnayeurs au service des nazis. Beta pourra également profiter du marché cannois pour finir de vendre les droits de Four Minutes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Chris Kraus (lire l'interview), titre qui a récemment ajouté à de nombreuses récompenses le Lola du meilleur film allemand et est également représenté sur la Croisette par sa productrice Meike Kordes (Producer on the Move 2007 – lire l'interview).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Beta est en outre l'heureux vendeur de succès locaux, comme l'irrévérent My Führer: The Truly Truest Truth About Adolf Hitler [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dani Levy, réalisateur qui s'est fait remarquer avec la comédie sur une famille juive Monsieur Zucker joue son va-tout [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et teinte ici encore son énorme succès d'un parfum de scandale, ou encore l'adaptation de la série de romans best-sellers internationaux The Three Investigators – The Secret of Skeleton Island [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, film réalisé par Florian Baxmeyer.

Pour compléter la liste des sept longs métrages achevés vendu par Beta à Cannes, il faut mentionner le très glamour Eight Miles High d'Achim Bornhak, portrait du mannequin et sex-symbol de la génération 1968 de la révolution sexuelle et de la rébellion Uschi Obermaier, et deux titres qui font ici leur première-marché : une histoire d'errance et de génération X, Nothing but Ghosts [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Martin Gypkens, avec August Diehl, et Fata Morgana de Simon Gross, mésaventures d'un couple et d'un étranger mystérieux dans le désert marocain, interprété par Jean-Hugues Anglade.

Du côté des films en cours de production ou de post-production, Beta Cinema propose Mongol, sur Genghis Khan, la comédie Absurdistan de Veit Helmer, le film germano-irlandais 32 A de Marian Quinn, Run For Your Life! – From Junkie to Ironman d'Adnan Koese, The North Face de Philipp Stoelzl et Tell – A Swiss Myth, ou les aventures de Guillaume Tell selon Mike Eschmann.

Il faut enfin noter la présence à ce line-up de deux titres en pré-production inspirés de personnages réels : Heart of Fire, du réalisateur nominé aux Oscars Luigi Falorni, et John Rabe – The Good Man of Nanking, histoire du "Schindler" du massacre de Nanking, filmée par le cinéaste oscarisé Florian Gallenberger.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy