email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Elzévir passe la frontière avec Made in Italy

par 

Après deux semaines de tournage à Turin, l’équipe de Made in Italy de Stéphane Giusti démarre aujourd’hui la partie française des prises de vue du film pour cinq semaines à Lyon et dans ses environs. Interprété par Gilbert Melki (Très bien, merci [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Amira Casar ( Transylvania [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Françoise Fabian et les deux actrices transalpines Caterina Murino (Casino Royale [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et Stefania Rocca (La bête dans le cœur [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Made in Italy est le troisième long métrage de fiction cinématographique du cinéaste varois (dont les parents sont d’origine italienne) après Pourquoi pas moi en 1999 et Bella Ciao en 2001.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Ecrit par le réalisateur, le scénario s’attache à Luca Morandi (Gilbert Melki), un écrivain de 35 ans, d'origine italienne et en manque d'inspiration, de succès et d'amour, arrivé à l’âge adulte sans vraiment l’assumer et fantasmant toujours sur une enfance merveilleuse en Italie. De retour à Turin pour les obsèques de son père, un chirurgien esthétique décédé soudainement, Luca se retrouve confronté à ses souvenirs d’un homme qu’il s’imaginait à tort comme éblouissant. Aux côtés de sa soeur Isabella (Amira Casar), il participe à un enterrement qui vire au cauchemar peuplé de veuves, de maîtresses, de nouveau frères et soeurs, de dettes abyssales, le tout dans une Italie "berlusconisée"... Une redécouverte abrupte du pays imaginaire de son enfance qui le contraindra à redéfinir son identité et sa double culture.

Produit par Marie Masmonteill et Denis Carot pour Elzévir, Made in Italy bénéficie d‘une coproduction de Rhône-Alpes Cinéma et de l’engagement en préachat et en coproduction de France 3 Cinéma. La distribution France et les ventes internationales seront assurées par Pyramide. A noter qu’ Elzévir a aussi dans ses cartons Sans moi d’Olivier Panchot (lire la news – sortie en salles le 10 octobre prochain par Haut et Court) et que la société prépare le prochain film de Djamshed Usmonov ainsi que deux documentaires, le premier consacré à l’environnement par Yann Arthus-Bertrand (en coproduction avec EuropaCorp) et le second signé par le Belge Patric Jean sur le sujet de la la domination masculine.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy