email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE - Irlande

Les producteurs irlandais gardent désormais les profits de leurs films

par 

L'IFB (Irish Film Board) a annoncé la mise en place d'un programme permettant aux producteurs irlandais de partager les revenus des projets pour le cinéma et la télévision dans lesquels l'IFB a investi, tout en laissant l'IFB récupérer son investissement.

Cette méthode, dite de "couloir interne" (internal corridor) implique que jusqu'à 50% de l'argent investi par l'IFB est réputé investi par le producteur irlandais. Au moment de collecter l'argent investi, le retour sur investissement sera partagé également entre l'IFB et le producteur. Quand l'IFB aura récupéré la moitié de son investissement, ce dernier sera réputé entièrement recouvré et l'autre moitié reviendra au producteur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce système de "couloir interne" ne s'appliquera toutefois pas aux profits nets. La part des revenus attribuée à l'IFB continuera d'être indexée sur la totalité de la somme investie. Comme dans la plupart des arrangements liés aux financement, ces nouvelles règles varieront dans certains cas. Dans ce nouveau cadre, les producteurs recevront directement leur part des revenus, mais dans certains cas exceptionnels, c'est l'IFB qui fera l'intermédiaire et collectera l'argent.

Sous ce nouveau régime, l'IFB facilitera la réception par le producteur d'une part des revenus calculée au pro rata quand il a investi de l'argent comptant dans la production ou quand les producteurs, la maison de production et les talents ont accepté de différer certains paiements.

Ce programme est entré en vigueur le 1er juillet 2007. L'IFB se réserve le droit de le réviser dans les deux prochaines années. Le nouveau système ne s'applique pas aux accords signés avant sa date d'entrée en vigueur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy