email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

EVÉNEMENT France

Les réalisateurs défendent Cristian Mungiu contre la censure

par 

Présidée par les cinéastes Cédric Klapisch, Pierre Salvadori et Christian Vincent, la Société des Réalisateurs de Films (SRF) s’est indignée vendredi 6 juillet 2007 de la décision prise par le ministre français de l’Education Nationale, Xavier Darcos, de supprimer les crédits alloués à la récente Palme d’Or cannoise 4 mois, 3 semaines, 2 jours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cristian Mungiu
interview : Oleg Mutu
fiche film
]
du Roumain Cristian Mungiu dans le cadre du Prix de l'Éducation nationale. Une prise de position efficace puisque le ministre a fait marche arrière ce week-end.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Décerné depuis 2003 sur la Croisette par un jury composé notamment d’enseignants et présidé cette année par l'actrice Bernadette Laffont et le metteur en scène Marcel Bozonnet, le prix de l’Education Nationale a récompensé ces dernières années Elephant de Gus Van Sant, La vie est un miracle d’Emir Kusturica, Cinéma, aspirines et vautours de Marcelo Gomes et Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Distingué pour ses qualités artistiques et son intérêt pédagogique, le film vainqueur bénéficie de la création et de la diffusion en milieu scolaire de 1500 exemplaires d’un dvd-rom pédagogique destiné à faciliter son approche et son analyse.

Selon la SRF, le ministre avait décidé d’interdire la fabrication et la diffusion du dvd-rom de 4 mois, 3 semaines, 2 jours suite à "la pression du lobby anti-avortement". Qualifiant cette mesure de "véritable censure contre le film", les cineastes ont au contraire affirmé l’utilité et l’importance du long métrage de Cristian Mungiu afin que l’avortement "sujet douloureux derrière lequel se cachent tant de souffrances puisse faire l’objet de débats pédagogiques au sein des établissements."

Bac Films et Why Not Productions distribueront 4 mois, 3 semaines, 2 jours (lire le compte-rendu de la projection cannoise) le 29 août prochain dans les salles françaises.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy